Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 15:29
Le manuscrit préparatoire de la chanson L'homme à la tête de chou est estimé entre 6000 et 8000 euros.


 
Serge Gainsbourg est encore la star des enchères, avec le manuscrit original de L'Homme à la tête de chou, vendu jeudi 25 octobre à Nantes.


 
Après le manuscrit de Sorry Angel , adjugé 51.150 euros, et Love on the Beat à 39.150 euros, en novembre 2011 chez Sotheby's, à Paris, et après La Javanaise, vendue en 2002 à Drouot pour 33.895 euros… Voici une nouvelle chanson star de Serge Gainsbourg aux enchères: 

L'Homme à la tête de chou. Le manuscrit préparatoire de la chanson, qui composa le titre phare de l'album de Gainsbourg en 1976, sera mis en vente le 25 octobre à Nantes, par la société de ventes Nantes 
Enchères Talma, sous le marteau de Virginie Bertrand ou François-Xavier Duflos. L'œuvre est estimée entre 6000 et 8000 euros.


 



D'autres objets personnels et chansons nourrissent cette vente de memorabilia. Une note manuscrite pour le film Charlotte for ever est estimée entre 800 et 1500 euros. Le catalogue comporte aussi des photos, dont une de Serge Gainsbourg avec Jane Birkin, sa compagne de 1968 à 1980, une invitation de Régine, une autre de l'ancien ministre de la Culture Jack Lang, ou encore une ancienne carte de crédit American Express coupée en deux.

Plus intimes, il y a des objets du quotidien: quelques aphorismes et des listes de courses que Serge Gainsbourg écrivait à Elisa, sa femme de chambre, et sur lesquelles l'artiste précise notamment vouloir «des Guinness, de l'eau d'Evian et du 51», et que «Bambou [sa compagne à partir de 1981, NDLR] sera ici entre onze heures et midi». 

Ces notes sont estimées autour de 100 euros.

L'ensemble provient d'«une personne de l'entourage» du chanteur, mais pas de sa famille, dit sans plus de précision la société de vente.

LIRE AUSSI:

» Toute l'actualité des enchères avec Le Figaro Enchères

» «L'Homme à tête de chou» entre dans la danse

» Que reste-t-il de Serge Gainsbourg?

» Grandeur et décadence de Serge Gainsbourg

» Un inédit de Serge Gainsbourg disponible sur Internet 

http://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2012/10/23/03016-20121023ARTFIG00267-gainsbourg-aux-encheres.php?m_i=4r74Fn_x4zypsO%2BtJ8CSgEWcO9mIvthCEhGXFHpB091acgW4k
Repost 0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 20:46


En marge du mouvement Alliance Stop Charia, l'ICLA proclame la Déclaration de Bruxelles 2012 visant une contre-ingénierie abrogeant la Déclaration des Droits de l'Homme en Islam.
par Neo Deus Ex Machina

 

Une nouvelle aube de la liberté d'expression en Belgique, Bruxelles, 9 juillet 2012 
L’International Civil Liberties Alliance a organisé une conférence internationale sur la liberté d’expression et les droits de l’Homme au Parlement Européen de Bruxelles. Le 9 juillet 2012, plus de 100 personnes issues de dix huit pays ont pris part à cet évènement historique dans lequel Lars Hedegard de la Danish Free Press Society s’est vu remettre le prix « Defender of Freedom » (Défenseur de la Liberté). 
Cette conférence a été organisée en réponse au Processus d’Istanbul de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) qui vise à instituer des lois contre le blasphème bannissant la liberté d’expression dans le monde au profit de la doctrine de la charia. Beaucoup de gouvernements aident activement le Processus d’Istanbul au lieu de s’y opposer ainsi qu’ils le devraient pour préserver les libertés de leurs citoyens. La proposition de réception de la prochaine réunion du Processus de d’Istanbul de l’OCI par l’Union Européenne montre une tentative de drastique restriction des droits et libertés traditionnels des citoyens de l’Union Européenne. Le but principal de cette conférence internationale sur la liberté d’expression et les droits de l’Homme était d’encourager un débat public ouvert sur ce problème et qui soit basé sur les réalités, de proposer des lignes d’actions aux dirigeants politiques, en particulier à ceux qui sont déjà en train d’avertir à propos de la doctrine totalitaire issue de la charia promue par l’OCI et allant à l’encontre de la libre expression, des libertés individuelles, des droits des femmes et des homosexuels ainsi que de la liberté religieuse.

Lars Hedegaard (Danemark) Alain Wagner (France)

Le moment fort de la conférence fut la remise officielle du prix « Défenseur de la Liberté » par l’auteur canadien Mark Steyn à Lars Hedegaard, fondateur de la Danish Free Press Society (Trykkefrihedsselskabet) et de l’International Free Press Society.

Ned May (USA) Elisabeth Sabaditch-Wolff (Autriche) Alain Wagner (France)

Le principal résultat de cette conférence de l’ICLA du 9 juillet fut la lecture solennelle de la « Déclaration de Bruxelles pour la préservation des libertés individuelles et des droits de l’Homme. » Cette déclaration décrit et initie le « Processus de Bruxelles » qui a pour vocation de provoquer le débat public à propos du conflit actuel engagé entre la charia et la Liberté et ambitionne d’être un contrepoids aux efforts de l’OCI pour imposer des lois contre le blasphème en Europe et ailleurs. Processus de Bruxelles qui vise à ré-établir des règles de bonne conduite et de relations internationales raisonnables basées sur la déclaration des droits de l’Homme de l’ONU et nos constitutions nationales, ainsi qu’à faire rejeter l’utilisation de la Déclaration des Droits de l’Homme en Islam comme base de discussion en ce qui concerne les droits de l’Homme et les libertés individuelles.
Des groupes de travail ont été constitués ayant pour but l’élaboration de propositions politiques et de campagnes d’information destinées aux décideurs institutionnels et aux médias afin de faciliter la mise en œuvre du « Processus de Bruxelles » en tant que méthodologie prudente et modérée dans la protection de la libre expression et des droits de l’Homme.
La Déclaration de Bruxelles a été développée en collaboration avec des législateurs de plusieurs pays.
Des participants venant de dix huit pays, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Egypte, Finlande, France, Allemagne, Irlande, Italie, Hollande, Norvège, Pologne, Suède, Suisse, Syrie et USA ont participé à cette conférence.
L’International Civil Liberties Alliance (ICLA) est une organisation défenderesse des droits de l’Homme inspirée de la conception libérale classique octroyant les droits aux individus et non aux groupes humains. L’ICLA veut travailler à la protection de la Démocratie et de la liberté d’expression contre les atteintes venant de doctrines politiques ou religieuses qui les nient. L’ICLA entend travailler en ce sens par l’action de coordination et de soutien ses membres à des campagnes d’information, de promotion de mesures législatives et de changement politiques destinés à être appliqués par les gouvernements et les sociétés civiles.
Plus d’information est disponible sur www.libertiesalliance.org par courrielalain.wagner@hotmail.fr/brusselsprocess@gmail.com

Lecture de la Déclaration de Bruxelles   

Point culminant de la Conférence Internationale pour la Liberté d’Expression et les Droits de l’Homme du 9 juillet 2012 au Parlement Européen, la lecture de laDéclaration de Bruxelles est le moment historique du lancement du Processus de Bruxelles. Voici la version française de cet évènement. Immédiatement après la lecture de la Déclaration de Bruxelles, les intervenants et les participants à cette conférence ont signé la Déclaration en devenant ainsi les premiers membres actifs du Processus de Bruxelles. Cette déclaration va être présentée dans le monde entier au cours d’évènements liés au Processus de Bruxelles, il va être bientôt possible de rejoindre le Processus en signant la Déclaration directement sur internet.
 

 

 


Pour sauvegarder les libertés individuelles et les droits de l’Homme
Conférence internationale pour la liberté d’expression & les droits de l’Homme

Pour préserver la liberté d’expression, les libertés individuelles, les droits de l’Homme et la Démocratie contre toutes les tentatives visant subvertir et à attenter à ces principes universels, nous en appelons aux dirigeants de toutes les nations pour soutenir cette Déclaration de Bruxelles 2012 afin de protéger les libertés individuelles et les droits de l’Homme :
Réaffirmant en tant que principe accepté de longue, date que les droits et libertés de l’Homme sont universels, individuels, inaliénables, égaux pour tous et s’imposent au-delà de toute considérations philosophiques, culturelles ou religieuses;
Considérant que tout défenseur honnête de la Démocratie a le droit et le devoir de soutenir et de défendre la liberté d’expression, les libertés individuelles et des droits de l’Homme ;
Affirmant l’irréfutable fait que la charia, telle qu’articulée et appliquée, est incompatible avec la liberté d’expression, avec les libertés individuelles et avec les droits de l’Homme. Qu’elle les détruit et est, de ce fait, incompatible avec les principes fondamentaux de la Démocratie (comme la Cours Européenne des Droit de l’Homme l’a acté dans son jugement du 13 février 2003) ;
Prenant acte du fait que la « Déclaration du Caire des Droits de l’Homme en Islam » du 5 août 1990, communément appelée Déclaration du Caire restreint tous les droits de l’Homme aux règles liberticides et aux contraintes comportementales normatives de la charia (cf. articles 22, 23, 24 de cette déclaration) au prétexte que « Tous les êtres humains constituent une même famille dont les membres sont unis par leur soumission à Allah » (article 1) ;
Constatant que l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) – créatrice et principale promotrice de la Déclaration du Caire – a prouvé par une activité continue et persévérante qu’elle est devenue  la principale organisation internationale politico-religieuse travaillant à la restriction de la liberté d’expression, des libertés individuelles, des droits de l’Homme et à l‘imposition de la Charia dans le monde ;
Affirmant que tout soutien officiel ou toute promotion de la Déclaration du Caire ainsi que toute coopération avec l’OCI menant par «le test des conséquences,» à plus d’application de la Charia où que ce soit dans le monde, identifie leur perpétrateur comme un adversaire actif de la Démocratie, de la liberté d’expression, des libertés individuelles et des droits de l’Homme ;
Notant qu’une telle identification rend illégitime toute tentative par le perpétrateur à discuter ou à négocier de questions concernant la liberté d’expression, les libertés individuelles et des droits de l’Homme dans tous les forums locaux, nationaux ou internationaux ;
Les signataires de la présente déclaration exigent solennellement de leurs gouvernements et de la société civile :

 
1) Qu’ils initient un processus, nommé le Processus de Bruxelles, afin de mettre en œuvre le contenu de cette déclaration grâce à des mesures éducatives et des initiatives politiques à tous les niveaux de gouvernement et dans tous les secteurs de la société civile, afin de préserver les libertés et les droits futurs de nos nations et de nos enfants, de sorte que tous les membres de la famille humaine puissent prospérer en tant que personnes libres.

 
2) Qu’ils déclinent toute invitation à participer à tout forum local, national ou international discutant des libertés individuelles, de la liberté d’expression ou des droits de l’Homme, si les organisateurs – personnes physiques ou organisations – sont connus comme promoteurs de la Déclaration du Caire ou tenants de l’introduction de la Charia dans la société; à moins que la négociation ne porte sur la transition vers une mise en œuvre des droits de l’Homme tels que définis par la Déclaration universelle des droits de l’Homme par les Nations Unies, et une sortie des définitions décrites dans la Déclaration du Caire.

 
3) Qu’ils protestent contre toute forme de participation de personnes ou organisations connues pour leur promotion de la Déclaration du Caire ou pour l’application de la Charia à une réunion locale, nationale ou internationale consacrée aux libertés individuelles, à la liberté d’expression ou  aux droits de l’Homme à moins qu’elles  personnes n’aient le statut d’observateurs ou soient en train de négocier leur entrée dans le Processus de Bruxelles.

 
4) Qu’ils effectuent une enquête approfondie avant toute coopération bilatérale ou multilatérale sur les libertés individuelles, la liberté d’expression, et les questions connexes aux droits de l’Homme, afin d’identifier clairement les participants qui promeuvent laDéclaration du Caire ou la Charia, ou bien qui ont coopéré ou collaboré avec l’OCI ou avec des organisations qui lui sont associées.

 
5) Qu’ils rejettent et interdisent tout financement public qui contribue à la promotion de laDéclaration du Caire ou à toute implémentation sociétale liée à la Charia  puisque de tels actes et promotions constituent une attaque directe contre les plus fondamentaux de nos principes démocratiques et contre les droits de l’Homme.

 
6) Qu’ils mettent fin à toute coopération avec tous les promoteurs connus de laDéclaration du Caire, que ce soit à un niveau national ou international, lorsque cette coopération a pour but ou pour résultat de restreindre les libertés individuelles, la liberté d’expression ou les droits de l’Homme dans un pays démocratique, tant qu’ils n’ont pas répudié la Déclaration du Caire.

 
7) Qu’ils développent la coopération et le soutien dans tous les forums avec les anciens promoteurs de la Déclaration du Caire qui la désavouent et dénoncent la destruction que font subir l’OCI et la charia aux libertés individuelles, à la liberté d’expression,  aux droits de l’Homme et qui affirment dorénavant que les droits de l’Homme et que ses libertés sont universels, individuels, égaux pour tous les êtres humains, inaliénables, et s’imposent au-delà de toute considérations philosophiques, culturelles ou religieuses.

 
8) Qu’ils engagent le dialogue avec la société civile et avec les organisations officielles qui cherchent à protéger les libertés individuelles des atteintes liées à la Charia, et tout particulièrement avec les organisations issues des pays signataires de la Déclaration du Caire ou membres de l’OCI, et ce, afin d’encourager le dialogue, l’information et la compréhension des libertés individuelles et des droits de l’Homme, tels que ces termes ont été  historiquement utilisés avant la Déclaration du Caire.

 
Cliquez ici pour signer la Déclaration de Bruxelles
Repost 0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 17:13


Trop de Juifs prix Nobel Innacceptable !!! Ah bien sûr, s’il y avait un Nobel de la jalousie, de la bêtise, voire du terrorisme, « l’équilibre » aurait été rétabli pour une certaine catégorie de gens et on verrait ce que l’on verrait. 
En mars 2011, j’apprenais que 2 scientifiques, Jan C Biro, professeur honoraire à l’Institut Karolinska Stockholm, et Kevin B. MacDonald, professeur de psychologie à l’Université d’Etat de Californie avaient dénoncé le « parti pris juif » du Prix Nobel. Ils faisaient remarquer, avec une certaine amertume, ou plutôt une amertume certaine, que plus de 900% des Prix Nobel étaient attribués à des Juifs alors qu’ils ne représentent que 0,2% de la population mondiale, les Juifs « ramassant » 137 fois plus souvent un Nobel.
Ils ont dû sursauter, les pauvres, à l’annonce des toutes récentes attributions du Prix Nobel de Physique à Serge Haroche (Juif originaire du Maroc) et de celui d’Economie (aujourd’hui) à Alvin Roth, ces nouvelles attributions me faisant penser en quelque sorte, avec quelques adaptations, à ce que j’écrivais en décembre 2005 lors de l’attribution des Prix Nobel à MM. Israël Aumann et Roger Kornberg.
Ils doivent regretter, MM. Biro et Mc Donald,  qu’il n’y ait pas une loi d’exclusion des Juifs, à l’image de celle du 3 octobre 1940 en France, une loi leur interdisant les Prix Nobel !
*
*      *
Ah ces Israéliens ! Ah ces Juifs ! Comment voulez-vous que les révisionnistes, antisémites et les antisionistes de tout poil puissent les aimer en apprenant qu’une récompense a été attribuée à Israël Aumann (1), un homme non seulement Israélien, non seulement Juif, non seulement religieux mais, qui plus est, fut farouchement opposé à l’expulsion des Israéliens de la bande de Gaza et du nord de la Samarie et qui a le front de se prénommer Israël ? (2)
Et comme si cela n’était pas suffisant, nous disons Dayénou, voilà qu’un autre Juif, Roger Kornberg, reçoit le prix Nobel de Chimie 2006. Et comble d’impertinence, il est le fils d’Arthur Kornberg, lui même prix Nobel de Médecine en 1959 !
Ah ces Israéliens ! Ils ne sont que 5 millions (de Juifs) et voilà qu’ils ont l’incommensurable culot d’avoir 2 nouveaux Prix Nobel à 10 mois d’intervalle ! Ils ne sont vraiment pas raisonnables et font tout pour déplaire aux millions de révisionnistes, antisémites et antisionistes de tout poil ! Comment voulez-vous qu’après cela ces derniers ne se sentent pas humiliés et ne se révoltent pas ?
Comment voulez-vous qu’ils n’en veulent pas aux Allemands pour ne pas avoir été jusqu’au bout de la « solution finale » ? Certains d’entre eux osent même le dire !
Certes, les révisionnistes, antisémites et antisionistes de tout poil peuvent « se consoler » en se disant que les 6 millions de Juifs assassinés pendant la Shoah auront évité qu’il y ait d’autres prix Nobel et d’autres « Anne Franck » qui seraient ainsi venus renforcer le génie d’Israël et des Juifs ! Certes, ils peuvent « se consoler » en se disant que cette catastrophe aura peut être évité qu’un Juif ne trouve une énergie de substitution au pétrole, ce qui aurait appauvris certains pays. Certes, ils peuvent « se consoler » en se disant que des Juifs auraient pu « conquérir » l’Espace et « coloniser » ainsi la Lune ou une autre planète ! Parce que ce sont des « colons », ces gens-là savez-vous ?
Mais les révisionnistes, antisémites et antisionistes de tout poil ont des excuses car ils ne peuvent réaliser, les pauvres, que non seulement notre Peuple a été privé de 6 millions d’être chers mais que l’Humanité elle-même a très vraisemblablement été privée de plusieurs dizaines de milliers de génies !
Quelles seraient aujourd’hui les avancées de la science et de la médecine sans l’anéantissement de ces martyrs ? Cancer, Sida, maladie d’Alzeimer et autres calamités médicales auraient peut être ainsi été rejoindre celles dont on ne parle plus…….ou que très rarement !
Essayez de faire un effort pour comprendre les révisionnistes, antisémites et antisionistes de tout poil ! Mais rassurez-vous, de toute façon, même si vous ne les compreniez pas, en France, Le Monde, Le Nouvel Observateur, Libération et autres se chargeront de le faire pour vous et de vous expliquer tout cela avec force détails de leurs experts, spécialistes et fins connaisseurs. Car moi, pauvre de moi que les lois de Vichy ont empêché de faire des études, j’en suis totalement incapable !
Ah bien sûr, s’il y avait un Nobel de la jalousie, de la bêtise, voire du terrorisme, « l’équilibre » aurait été rétabli pour une certaine catégorie de gens et on verrait ce que l’on verrait. Mais voilà, M. Nobel étant Juif (d’après certains), il aura tout fait, même d’outre-tombe, pour brimer et humilier ces pauvres  révisionnistes, antisémites et antisionistes de tout poil !
Charles Etienne NEPHTALI pour israel-flash
Lundi 16 octobre 2012
____________________________________________________
(1) Il dédia une étude sur certains dilemmes du Talmud à son fils Shlomo tombé au Liban en 1982 durant l’opération « Paix en Galilée ».
(2) D’après Ha’aretz du 11 décembre 2005, des enseignants auraient recommandé au jeune Israël Aumann d’être mécanicien auto plutôt que de faire des mathématiques.
    http://www.israel-flash.com/2012/10/nobel-ah-ces-juifs/#axzz29X3qY8HV
    Repost 0
    12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 16:30


    Objet : À partir d’aujourd’hui, les grands moments de l’Histoire de 1905 à 2008 sont exposés en ligne au travers d’archives historiques numérisées par Google. 
    Parmi eux, la Seconde Guerre mondiale et l’Holocauste.

    « Ce projet est une belle rencontre entre des acteurs qui ont voulu unir leurs vocations pour partager un travail de mémoire et transmettre des valeurs universelles  »


    Pour cet évènement mondial, Nicole Guedj, ancienne ministre et présidente de la Fondation France Israël a proposé à Google de participer au travail de mémoire et de transmission de valeurs des Justes parmi les Nations que la Fondation réalise, au travers des nouvelles générations.

    Les Justes parmi les Nations reconnus par Yad Vashem sont des femmes et des hommes qui pendant la Seconde Guerre mondiale ont sauvé des juifs de la déportation et de la mort, au péril de leur vie.

    Chaque année, à l’occasion des cérémonies de commémoration de la Shoah, la Fondation France Israël conduit une délégation de petits-enfants de Justes parmi les Nations en Israël.

    Grâce au concours du comité français de Yad Vashem, elle permet ainsi à leurs descendants, âgés de 18 à 30 ans, de rendre hommage à la mémoire de leurs grands-parents et d'aller à la rencontre de survivants, rescapés de la Shoah, sauvés par des Justes.

    Pour partager avec le plus grand nombre, les valeurs que les Justes ont défendues, la Fondation France Israël a participé au projet culturel de Google, en apportant des photos d’archives, mais aussi des photos, des vidéos, des témoignages de petits-enfants de Justes, pris lors de ces voyages.

     « Je suis reconnaissante à Google d’avoir accepté ma proposition, la coopération de la Fondation France Israël et de Google, constitue une expérience culturelle unique et une aventure exceptionnelle dont je me réjouis » a déclaré Nicole Guedj.

     La Fondation a réalisé une exposition virtuelle « Petits-enfants de Justes, Ambassadeurs de la Mémoire » qui reprend l’histoire de trois familles unies par la guerre, trois histoires exceptionnelles à découvrir.

     Selon Nicole Guedj: « Ce projet est une belle rencontre entre des acteurs qui ont voulu unir leurs vocations pour partager un travail de mémoire et transmettre des valeurs universelles. 

    Il s’agit d’une riche et noble coopération entre Google, plateforme technologique et instrument de savoir planétaire et la Fondation France Israël, qui a choisi de faire connaitre l’histoire des Justes parmi les Nations, ces forts de l’ombre, héros ordinaires, au travers de leurs descendants, pour sceller l’amitié entre les peuples. 

    Ce sont des histoires singulières qui font la grande Histoire de l’Humanité et se rejoignent pour prolonger notre désir d’histoire, notre devoir de mémoire. »

    Vous pouvez parcourir l’exposition sur www.google.com/culturalinstitute

    http://www.crif.org/fr/communiquedepresse/fondation-france-isra%C3%ABl-google-un-partenariat-%C2%AB-historique-%C2%BB/32872
    Repost 0
    12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 13:34


    Mariage en toute discrétion ?

    Oui, effectivement, c'est une nouvelle qui tombe très mal sur l'électorat niçois.
    C'est Marine qui doit être aux anges.
    Ce n'est plus 90% des voix qu'elle va récolter en PACA mais 99% !
    ESTROSI, la fille du maire UMP de Nice se marie à la mosquée et elle s'est convertie à l’Islam

    Tout finit par se savoir.

    Vous n'en trouverez aucune trace dans Nice matin car l'info a été bien cadenassée par l’entourage d’Estrosi.
    Pas tant que ça puisque l'information commence à circuler !
    Maintenant la construction de la grande mosquée de NICE ne posera plus de problème !
    Petite cérémonie discrète à la Mairie de NICE et grande cérémonie dans une grande mosquée du Maroc. Eh oui ! le gendre est marocain. (NDLR)

    C'est beau l'amour !

    Faisons taire les mauvaises langues.
    Laissons ces jeunes convoler en paix et œuvrer pour l'épanouissement d'une société multiculturelle qui régénère notre civilisation vieillissante.

    Bien évidemment des sectaires diront que les mariages mixtes avec les Musulmans se terminent toujours par des mariages musulmans puisque le conjoint se convertit toujours à cette religion épanouissante et riche d'avenir comme MM Besson, Ribeiry et Cantona par exemple.

    Mais que, par contre, on ne voit jamais le contraire avec des conjoints qui se convertissent au Christianisme pour épouser l'élu(e) de leur cœur.

    Nous leur répondrons que c'est évident puise qu'un(e) Musulman(e), sous peine de mort, ne peut apostasier.

    Avec néanmoins une nuance. Une femme musulmane, sous peine des pires représailles, ne peut épouser qu'un Musulman.
    Mais un homme n'est pas tenu aux mêmes impératifs.
    Mais dans ce cas, nous avons peut-être affaire à une personne très pieuse qui ne souffre aucune tolérance.

    Mais peut-être aussi que la jeune femme a eu la révélation, sinon sur le chemin de Damas mais certainement sur celui de Marrakech.

    L'époux va de ce fait acquérir la nationalité française qu'il ne peut que refuser car dans les pays musulmans il ne saurait être question de double nationalité car ce serait la porte ouverte à tous les abus. 

    Bien sûr, certains pays comme le Maroc, ferment les yeux quand il y a un intérêt pécuniaire notamment en matière de transfert de devise. Mais un pur se doit de se l'interdire.

    Alors tous nos vœux de bonheur aux jeunes époux.

    PS : le Conseil Général du Vaucluse vient de voter un budget de 76.000 destiné à adapter les abattoirs de Carpentras à l'abattage halal. Aucun écho dans la presse, évidemment. 

    http://mediation34.over-blog.com/article-mariage-discret-a-nice-la-fille-du-maire-estrosi-se-marie-111019099.html
    Repost 0
    12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 13:06


    Hier, le comité Nobel décernait le Prix de physique à un juif français, réfugié d’un pays arabe, Serge Haroche. Haroche devient le 3ème juif à offrir un Nobel à sa Nation – 3ème juifs sur 4 Prix Nobel reçus depuis 20 ans par la France.

    Aujourd’hui, ce sont les juifs américains Robert Lefkowitz et Brian Kobilka qui ont gagné le 2012 Prix Nobel de chimie.

     
    L’Académie Royale Suédoise des Sciences a cité les deux chercheurs pour leurs réussites leurs travaux sur des récepteurs qui permettent aux cellules de comprendre leur environnement, une percée essentielle pour l’industrie pharmaceutique. 

     
    Le jury les a récompensés pour leur « étude des récepteurs couplés aux protéines G » (RCPG), des récepteurs propres aux mammifères.

    Lefkowitz, juif ashkénaze de 69 ans, professeur de médecine et de biochimie, travaille à l’Institut médical Howard Hughes de Chevy Chase, dans la banlieue de Washington, et à l’université de Duke (Caroline du Nord).

     
    Kobilka, lui aussi ashkénaze, est né en 1955,*. Il est professeur de médecine et de physiologie moléculaire et cellulaire à l’université de Stanford (Californie).
    Les deux n’ont jamais caché leurs liens avec le judaïsme.

    L’an dernier, scientifique israélien Daniel Shechtman du Technion a remporté le prix de chimie pour la découverte des quasi-cristaux, réalisé en 1982, qui «fondamentalement modifié la façon dont les chimistes conçoivent la matière solide», selon l’Académie royale suédoise des sciences.

     
    En 2011, 5 des 7 Nobel étaient des juifs. Il s’agissait de Saul Perlmutter et Adam Riess G (Physique). Daniel Shechtman (Chimie). Bruce A. Beutler et Ralph M. Steinman (Sciences ou Médecine). Les deux non juifs de l’an passé étaient Brian P. Schmidt et Jules A. Hoffmann (qui a malgré tout un père juif).

    Avec seulement 0.2% de la population mondiale, les juifs ont remporté 20% de tous les Prix Nobel de l’histoire.Tout est question de philosophie…

     
    Raphaël Livshin
     
     
    Repost 0
    9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 12:11

    C'est ce que pretend David Rotkoff, specialiste des relations internationales et proche du gouvernement Obama, dans un article publie dans 'Foreign policy'. Selon lui, la menace d'une attaque courte et ciblee serait un "outil diplomatique et politique efficace. En tout cas, ce serait un moyen efficace pour neutraliser les critiques de Romney sur le dossier iranien".

    הכור הגרעיני האיראני באראק (צילום: gettyimages)
    Est-ce qu'une attaque americaine en Iran serait la surprise d'octobre du president Obama pour le soir des elections a la presidence ? Le sujet d'une attaque conjointe americano-israelienne en Iran est toujours d'actualite, pretend David Rotkoff, specialiste des relations internationales, qui a fait partie du gouvernement Clinton, et proche du gouvernement Obama.

     
    Dans l'article qu'il a ecrit cette nuit dans le 'Foreign policy', Rotkoff pretend que les americains et les israeliens sont tres proches d'un accord sur le dossier iranien, et declare que le plan d'une attaque courte aurait de nombreux avantages et "transformerait la menace militaire en outil diplomatique et politique efficace". Il semblerait que cette fuite d'informations par Rotkoff serait un premier 'ballon d'essai' du gouvernement Obama dans le but de tester une politique de ce genre. En plus de cela, cette nuit, un site internet independant a declare que l'Iran est tres proche de pouvoir finaliser une tete explosive nucleaire. Ce rappport est signe par un homme s'etant presente par le passe comme etant un agent double au servirce de la CIA et servant dans les gardiens de la revolution iranienne, mais dont la fiabilite serait discutable.

    Dans son article Rotkoff ecrit que : "selon un proche participant aux discussions entre les pays, l'action que les participants considerent comme possible serait une attaque chirurgicale americano-israelienne des installations nucleaires iraniennes. L'attaque devrait durer deux heures dans le meilleur des cas, et pas plus d'un ou deux jours. Elle aurait lieu par les airs, et en particulier a l'aide de bombardiers aides par des drones".

    Selon lui, ceux qui soutiennent cette approche pretendent qu'elle serait 'bonne' d'un point de vue politique pour les Etats-Unis, mais serait aussi une grande reussite. Elle mettrait hors d'action les installations nucleaires, ramenerait le programme nucleaire iranien de nombreuses annees en arriere sans porter atteinte aux civils, et elle serait positive pour tout le Proche-Orient.

    Ceux qui soutiennent cette attaque au sein du gouvernement Obama pretendent qu'elle changerait le Proche-Orient bien au dela de l'Iran. D'apres eux elle sauverait l'Irak, la Syrie et le Liban, elle renouvellerait le processus de paix israelo-palestinien, assurerait la politique d'approvisionnement en petrole par le golfe persique, enverrait un message tres clair a la Russie et la chine, et ainsi assurerait l'hegemonie americaine dans la region pour la prochaine decennie.

    Rotkoff ajoute que cette demarche diminuerait les depenses de l'implication importante des Etats-Unis dans la lutte contre l'Iran, qu'Israel ne peut faire seule, parce que des installations comme Fordo sont ensevelies profondement sous la terre. Par le passe des specialistes americains avaient deja explique que le fait que les installations soient ainsi protegees par des tonnes de terre, de rochers et de beton necessitait l'utilisation de bombes americaines qu'Israel ne possede pas. Pour cette raison cette operation doit etre, selon Rotkoff, une operation americaine seule, ou en collaboration avec Israel et d'autres pays.

    Selon lui, le discours de Mitt Romney, dans lequel le candidat republicain a pretendu que "L'Iran est plus proche que jamais d'obtenir l'arme nucleaire", pourrait accelerer une attaque chirurgicale tres limitee. Rotkoff estime que la menace d'une telle attaque est un risque que le president Obama est pret a prendre car elle pourrait amener a des reussites diplomatiques importantes.

    "En considerant toutes les avancees effectuees ces dernieres semaines entre les israeliens et le gouvernement, il semblerait que ce serait le moyen le plus simple pour mettre un terme au critiques de Romney sur le dossier iranien. Ce n'est pas par la taille d'une menace que l'on est efficace, mais par la possibilite qu'une telle attaque se realise que l'on transforme une action militaire en outil diplomatique et politique efficace", conclut Rotkoff.

    Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli

    Repost 0
    4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 18:28



    Vous avez raison Mr Moureaux: la RTBF est nulle !

    Il vaut mieux regarder les télévisions étrangères pour savoir ce qui se passe en Belgique !

     
    Bienvenue donc en Belgistan :

     
    Le reportage choc de CBN News réalisé il y a quelques semaines.

     
    Quand la réalité dépasse la fiction et range Frédéric Deborsu au rang de gentil bisounounours.

    Reportage CLIQUEZ SUR LE LIEN CI DESSOUS : 


     
    Repost 0
    2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 17:27
    La marque est évaluée à près de 78 milliards de dollars. Crédit photo AP. Crédits photo : Paul Sakuma/ASSOCIATED PRESS

    La marque de sodas devance Apple et IBM. Louis Vuitton arrive en 17e position, selon le classement Best Global Brands du cabinet Interbrand.

     
    Coca-Cola reste la marque qui vaut le plus cher au monde, selon le classement 2012 Best Global Brands du cabinet Interbrand, qui estime à près de 78 milliards de dollars la marque de soda. Mais Apple arrive juste derrière. La firme à la pomme gagne six places par rapport à l'an dernier et est désormais valorisée 76,5 milliards de dollars.

     
    Pas de grand changement en tête du classement: mis à part Samsung et Toyota, qui font leur entrée dans le top 10 alors que Disney et HP en sortent, les autres marques les plus chères sont Google, qui reste quatrième, Microsoft, General Electric, McDonald's et Intel. Les entreprises américaines trustent les huit premières places, devant un coréen et un japonais.

     
    Percée de Facebook, chute de BlackBerrry
    Dans le top 100, Facebook fait une entrée tonitruante en arrivant directement à la 69e place du classement. La marque du réseau social le plus fréquenté de la planète est valorisée 5,4 milliards de dollars. Mais c'est Pampers, la marque de couches-culottes du groupe américain Procter & Gamble, qui fait l'entrée la plus remarquée en arrivant à la 34e place. Parmi les autres «nouveaux»: la marque de luxe italienne Prada (84e), le constructeur automobile sud-coréen Kia (87e), Ralph Lauren (91e) et MasterCard (94e).

     
    La première marque française du classement est Louis Vuitton (LVMH), qui arrive 17e. Suivent L'Oréal (42e), Danone (52e), Axa (58e), Hermès (63e) et Moët & Chandon (98e), autre marque dans le portefeuille du groupe LVMH.

     
    Pour ce treizième classement, ce sont Apple, Amazon, Samsung, Nissan et Oracle qui progressent le plus. À l'inverse, les chutes les plus marquantes sont signées BlackBerry, qui passe de la 56e à la 93e place, Nokia (de la 14e à la 19e place) et Goldman Sachs, qui perd dix rangs à la 48e place.

     
    Repost 0
    24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 18:53

    Le Qatar grand ami de la France, dont les représentants ont été reçus plus que n’importe quel autre pays par le gouvernement en place, prend pied officiellement dans les banlieues.

    Voilà donc un autre point commun entre Hollande et Sarkozy, cette amitié surprenante avec ce pays du golfe, qui finance bien des choses comme l’intervention française en Libye et semble aimer les grandes entreprises du CAC 40, les palaces, les médias, et le sport. En sport dans les banlieues, il sera servi.

    Mais voilà, la banlieue française n’est pas la Libye. À moins que l’alibi du mécénat d’entreprise soit une autre forme d’intervention en France cette fois.
     

    Le Qatar n’a rien à faire dans les banlieues

     
    Si Libération de ce lundi dit vrai, à propos de "l’OPA du Qatar sur la banlieue", l’affaire est en effet préoccupante. Selon le quotidien de gauche, Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, aurait entériné l’idée d’un fonds qatari de 100 millions d’euros, avec une participation non chiffrée de l’Etat français, à destination prioritaire des quartiers : 

    un projet lancé une première fois en 2011 (il était alors question de 50 millions d’euros) à l’initiative de l’Association nationale des élus locaux pour la diversité (Aneld).

    Une fois n’est pas coutume, je partage les réserves de Libération quand il s’inquiète de voir débarquer ce richissime petit pays islamiste dans les cités "pour s’y substituer à une République impécunieuse". J’approuve Nicolas Demorand, le directeur de la rédaction, quand il écrit :

     "Quelles seront les prochaines étapes, dès lors que la France accepte une première fois de sous-traiter à un pays étranger une partie de ses obligations souveraines ?".

    J’avoue qu’après avoir lu avec consternation, dans le Nouvel Observateur, les appels à la haine de Renaud Dély, dénonçant comme "néo-fachos" ceux qui ne pensent pas comme lui, je suis prêt à applaudir tous ceux qui, à gauche, s’inquiètent du devenir de la France et de sa souveraineté…

    La France n’a de leçons à recevoir ni des Etats-Unis, ni du Conseil de l’Europe et encore moins du Qatar sur la manière qu’elle a de gérer ses banlieues ou ses réactions face à l’islam politique. Sa politique est critiquable mais cette affaire est son problème, notre problème. 

    Laisser le Qatar commencer à financer la Seine-Saint-Denis, majoritairement musulmane, revient à institutionnaliser un séparatisme culturel qui porte en lui, n’en déplaise au sycophante du Nouvel Obs, un multiculturalisme dévastateur. D’autant qu’il est faux de présenter ce département parmi les plus pauvres : hors économie souterraine , il est déjà le 15 e plus riche de France, les bons derniers étant l’Ariège (91 e), le Cantal (92 e) et la Creuse (96 e), comme le rappelait récemment le criminologue Xavier Raufer.

    Il serait temps de s’interroger sur la stratégie de l’émirat, dorloté par la France y compris sous Nicolas Sarkozy. Qu’il y investisse massivement est une chose. Il est plus contestable de le voir graisser la patte de personnalités influentes. Mais il serait carrément scandaleux qu’il puisse disposer à son gré de ses pétro-dollars, comme un colon dans un pays sous-développé. Non, la France n’est pas à vendre.

    Par Ivan Rioufol- Le Figaro.Fr

    -----------------------

     

    Foot ou palaces, le Qatar paie cash

     
    L’émirat richissime investit tous azimuts, grâce, notamment, aux facilités fiscales accordées par la France.

    Le Qatar, ou le principe du soft power. Ou quand la diplomatie financière remplace la course aux armements.
    Fort d’un des plus importants PIB par habitant du monde, ce petit Etat gorgé de gaz investit chaque année de 15 à 25 milliards d’euros à l’extérieur de ses frontières. Notamment dans l’Hexagone (près d’un milliard par an), où il s’intéresse à la fois aux fleurons du CAC 40, à l’immobilier, au sport et, désormais, aux médias.

    Industrie Des entreprises sous contrôle
    Privilégiant le plus souvent des entreprises sous-cotées, le Qatar est aujourd’hui présent au capital d’une demi-douzaine d’entreprises du CAC 40 : 1% de Suez et LVMH, 2% de Vivendi et Total, 5% de Veolia, 8% de Vinci…
    Un jeton pour voir ?

     « Leur prisme change d’un jour à l’autre, estime un intermédiaire qui les connaît bien : une fois économique, une fois diplomatique… » Cas pratique chez Veolia, distributeur d’eau auprès des collectivités territoriales : « Son réseau d’élus locaux, c’est ce qui a convaincu le Qatar d’investir dans Veolia », analyse un connaisseur. 

    Sa plus grosse participation (12,8%) reste celle qu’il détient dans Lagardère, et qui en fait le premier actionnaire. Mais ne lui permet cependant pas de peser sur le très stratégique groupe de défense EADS (dont Lagardère est actionnaire à 7,5%), en raison des statuts de la société Lagardère SCA, qui laissent à Arnaud Lagardère tout le pouvoir malgré une part inférieure aux Qataris (9,6%).

    Mais leur ticket n’est pas que modérateur. Quand il s’agit de monter des co-entreprises pour décrocher des contrats au Moyen-Orient, la gouvernance et le rapport de force changent : les Qataris contrôlent alors 51% du capital, leur partenaire français devant se contenter de 49%. C’est le cas de Bouygues, engagé dans le chantier du Mondial 2022 au Qatar (neuf stades démontables, 230 millions d’euros pièce), ou Vinci, pour la construction d’un pont de 40 km entre le Qatar et Bahreïn. 

    Enormes chantiers en perspective, mais aussi transfert de technologie et de compétences. « Le Qatar est une telle poule aux œufs d’or que tout passe comme une lettre à la poste », résume un chercheur. Un homme d’affaires s’en désole : « Le Qatar a priorité sur tout l’hypermarché France. » Une crainte tempérée par un dirigeant français, pour qui « ils ne font qu’acheter de l’influence ».

    Immobilier Des palaces en pagaille

    Egalement bénéficiaire d’un incroyable régime d’exonération fiscale de ses plus-values immobilières (statut dérogatoire accordé par Sarkozy au début de son mandat, lire aussi page 3), c’est tout naturellement que le petit émirat a aussi choisi d’investir dans l’immobilier. Dernières acquisitions, réalisées fin juin : 

    l’établissement de luxe le Martinez à Cannes, le Concorde Lafayette, l’hôtel du Louvre à Paris et le Palais de la Méditerranée à Nice, tous rachetés à l’américain Starwood Capital. Quatre palaces qui viennent s’ajouter aux biens déjà acquis dans la capitale : le Royal Monceau, l’hôtel Lambert, le centre de conférence Kléber (en voie de transformation en palace), l’hôtel d’Evreux, l’immeuble Virgin des Champs-Elysées (racheté à Groupama) et le centre commercial Elysées 26. Et au palace Carlton à Cannes. Soit un ensemble de biens immobiliers dont la valeur serait comprise entre 2,5 et 3 milliards d’euros.

    Foot Après les joueurs européens, les clubs
    L’idylle entre le Qatar et le football ne date pas d’hier. On peut compter à la pelle le nombre de joueurs en fin de carrière en Europe qui tentent une ultime pige sous le soleil pour ramasser une dernière (grosse) liasse de billets sans forcer leur talent. Mais les Qataris, qui connaissent l’importance et la puissance médiatique du foot, ont décidé de passer à la vitesse supérieure. Sans compter et sans limite. Le premier objectif est atteint.

    Le Qatar va organiser la Coupe du monde 2022 de football à la surprise (presque) générale. Zinédine Zidane aurait touché 11 millions d’euros pour soutenir cette candidature. 

    Le deuxième objectif était de s’implanter en Europe. Mais les Qataris ne se limitent plus à faire venir des préretraités, ils veulent aussi acheter des clubs sur le Vieux Continent afin de régner sur ce sport. Mai 2011, le club espagnol de Malaga passe ainsi en mode Qatar. Juillet 2011, c’est au tour du Paris Saint-Germain. Les Qataris débarquent dans la Ville lumière pour briller. Qatar Sports Investments, propriété du prince héritier, Tamim ben Hamad al-Thani, rachète le club pour une bouchée de pain : 50 millions d’euros. Et, en un an, fait exploser le marché des transferts : 217 millions d’euros (bonus inclus) pour recruter 15 joueurs. 

    Le dernier en date se nomme Zlatan Ibrahimovic et son salaire mirobolant s’élève à 14 millions nets par an. Du jamais vu en France. Le PSG serait par ailleurs sur le point de signer un mirobolant contrat de sponsoring maillot (100 millions d’euros par an) avec une banque qatarie. QSI a aussi racheté cet été le club de handball parisien. Les salaires et transferts des handballeurs ne sont que poussière dans le porte-monnaie qatari.

    Médias Deux chaînes télé en déficit annoncé
    « Pour être rentable, 4 millions d’abonnés n’est pas un chiffre stupide. » Hier sur LCI, Charles Biétry, qui préside aux destinées audiovisuelles du Qatar en France, a esquissé le business plan des chaînes BeIn Sport 1 et 2 : en gros, c’est pas gagné. Car Charles Biétry est bien loin des 4 millions de clients : lancée en juin avec l’Euro (dont elle détenait l’intégralité des droits) et gratuite pendant trois mois, la chaîne atteindrait aujourd’hui les 600 000 abonnés. 

    Selon une note des analystes financiers de Natixis rédigée en février, les chaînes BeIn ne seront jamais à l’équilibre et pourraient, d’ici 2016, compter au maximum 1,5 million d’abonnés pour un déficit de 580 millions d’euros.

    De la vente à perte ? En tout cas un gouffre dont le président de BeIn Sport (et du PSG) Nasser al-Khelaïfi semble n’avoir cure : comme il a peuplé de stars le club parisien, il a dépensé tant et plus en droits sportifs (400 millions d’euros pour, notamment, un bon bout de la Ligue 1 et la Ligue des champions). Au point de faire trembler Canal + et frémir le monde du cinéma français dont la santé dépend de celle du propriétaire de la chaîne crypté.

    Par RENAUD LECADRE, LUC PEILLON, RAPHAËL GARRIGOS, ISABELLE ROBERTS, RACHID LAÏRECHE - Libération

    Repost 0

    Présentation

    • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
    • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
    • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
    • Contact

    Profil

    • catger
    • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
    • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

    Rechercher

    Archives

    Pages