Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 12:12





Grano-ci, grano-là !

Chez Claus, Pierre Hermé ou fait maison, le granola s’impose comme le nouveau muesli sexy...

Objet de passion chez les foodies américains fans de healthy, le granola gagne du terrain sur notre café-croissant. Sain mais supergourmand, ce paradoxe du petit déjeuner séduit les pâtissiers comme les adeptes du fait maison. Attention, zone de « croustillance » !

 
Pour rentrer du bon pied, Pierre Hermé nous sert sa saveur culte à l’heure du breakfast. Son Granola Ispahan associe le fameux trio rose-framboise-litchi à un croustillant mix de céréales, graines et fruits secs toastés. Loin de ses tartes infiniment crémeuses, la star des pâtissiers affirme ainsi sa volonté de s’étendre vers l’univers du petit déjeuner. 

 
Le granola devient alors un parfait ambassadeur, comme le confirme Claus Estermann : « Moins austère que le muesli, cette préparation de céréales est une bonne porte d’entrée vers une alimentation plus saine, du moins si l’on choisit un granola artisanal ou fait maison. » L’homme sait de quoi il parle, il est le créateur de Claus, 

 
L’Épicerie du petit déjeuner, un lieu qui propose une restauration matinale dans la pure tradition allemande. Au sujet du granola, ce passionné ne s’en laisse pas conter : « C’est une technique qui aurait été mise au point par le médecin américain Connor Lacey à la fin du XIXe siècle. Des flocons d’avoine sont mélangés avec des fruits secs et sucrés avec du sirop d’érable ou du miel avant d’être cuits au four ou à la poêle. » Une fois que le sirop d’érable a séché, le mélange devient croustillant. 

 
C’est d’ailleurs là tout son pouvoir de séduction comparé à son cousin le muesli, « imaginé à la même époque par le docteur Bircher, en Suisse. Ici, les flocons d’avoine restent crus et gonflent dans de l’eau avec de la pomme râpée et du jus de citron. »

 
Chacun peut tenter ses propres mélanges

 
Du croustillant, du croquant, du gourmand, cela se mérite. Claus promet que sa propre recette sera au point en 2013 ; pour l’instant, il préfère vendre la préparation artisanale Mini Magoo’s, qui remporte haut la main la palme des céréales qui font craquer. La difficulté, c’est de doser avec justesse le sucre (sirop d’agave, d’érable ou miel par exemple) : « Trop, ça colle la préparation. Pas assez, ça manque de gourmandise. » Quant au choix des ingrédients, au temps et à la température de cuisson, ce sont des données très personnelles et beaucoup de familles américaines ont leur propre recette… toujours meilleure que celle du voisin !

 
Pour se lancer, rien de plus simple, il suffit de suivre les conseils de l’Anglaise Rachel Khoo, cuisinière reine du home made, dans son ouvrage Barres de céréales, muesli et granola maison (éd. Marabout). Une fois les recettes de granola basique, mais aussi aux agrumes, à l’asiatique ou sans gluten maîtrisées, chacun peut tenter ses propres mélanges. 

 
Une seule règle d’or : choisir des matières premières – flocons d’avoine, fruits secs, riz soufflé, sucre et épices – de qualité, comme le fait la Québécoise Geneviève Gagnon pour ses mélanges La Fourmi bionique. Fabriqué selon un procédé artisanal, son granola « aphrodisiaque », composé de chocolat noir à 71 % de cacao bio équitable, d'amandes grillées au four, de raisins de Corinthe, de ginseng sibérien et de miel, est d’ailleurs un bon compromis pour ceux qui ne sont pas tentés par l’aventure du fait maison.

 
Perso ou en sachet, le granola ne se déguste pas qu’au petit déjeuner avec du lait ou du fromage blanc. Il peut aussi se mélanger à une pâte à cookies avant cuisson pour des biscuits supercrunchy ou venir se poser sur une salade de fruits. Plus étonnante, la version de Claus Estermann : « Pour rendre une salade salée plus sexy, n’hésitez pas à la saupoudrer d’une cuillerée à soupe de granola. 

 
Je propose cela au déjeuner régulièrement et mes clients adorent ! » Sa recette : mélangez des cubes de melon et de pastèque, ajoutez une vinaigrette huile d’olive-citron, salez, poivrez et terminez par un peu de granola… Il paraît que cela fonctionne aussi parfaitement avec une simple salade verte !

Repost 0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 08:29
Une revue médicale française indépendante affirme que le pamplemousse est fortement déconseillé avec de "nombreux médicaments"

La consommation de pamplemousse "au cours d'un traitement médicamenteux" est fortement déconseillée par la revue médicale française indépendante Prescrire en raison d'interactions possibles avec des "dizaines de médicaments". 


Le pamplemousse est connu depuis des années pour agir sur le métabolisme de "nombreux médicaments" avec des effets indésirables graves parfois observés, souligne cette revue dans son numéro de septembre.
Des dizaines de médicaments sont concernés par ces possibles interactions avec l'agrume. Parmi ceux-ci : les statines contre le cholestérol, les benzodiazépines (tranquillisants), les immunodépresseurs (inhibiteur du système immunitaire) ou encore les inhibiteurs calciques, substances utilisées pour traiter des troubles cardiaques. 
"La gravité des quelques observations publiées est à elle seule une bonne raison de ne pas consommer du pamplemousse, notamment du jus de pamplemousse, au cours d'un traitement médicamenteux", juge la revue dans un communiqué.

Nombreux effets indésirables

On ignore les mécanismes précis expliquant ces interactions. De nombreuses substances présentes dans le pamplemousse ont été mises en cause. D'après certaines "hypothèses", le pamplemousse provoquerait l'inhibition d'enzymes qui habituellement métabolisent les médicaments, conduisant à des risques de surdosage. 
Dans d'autres cas, plus rares, on observe au contraire une diminution de la concentration de substances médicamenteuses dans le sang, ce qui nuit à l'efficacité du produit. Les effets indésirables observés peuvent être graves : destruction musculaire (rhabdomyolyse), insuffisance rénale aiguë, tremblements invalidants, chocs hémorragiques, avec "parfois une évolution mortelle", selon la revue.
Alors que le rôle potentiellement perturbateur du pamplemousse est connu depuis des années, des travaux plus récents indiquent que d'autres jus, notamment le jus d'orange, pourraient également exposer à des effets indésirables de médicaments, selon cette revue connue pour donner des évaluations indépendantes sur les nouveaux médicaments. 
Les interactions avec les aliments, lorsqu'elles existent, sont toutefois clairement indiquées dans les notices des médicaments en question. Celles-ci mentionnent les aliments à éviter et la nature du risque encouru. En outre, il appartient au médecin et au pharmacien de mettre en garde le patient contre d'éventuelles interactions alimentaires.

Repost 0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 18:50


Connaissez-vous la quantité de sucre des aliments que vous prenez ?
Voilà des images qui vont vous éclairer.

Vous n'avez qu'à comparer 
le nombre de carrés de sucre sur chaque photo.
Boissons !

   
   
   
   
   

Biscuits, Bonbons, Barres de chocolat, etc.

  
  
  
  
Fruits !

  
  
  
  

Légumes !

  

Assaisonnements !

  
  

Céréales !

  
Repost 0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 18:34

La preuve des effets néfastes du soleil
Que diriez-vous d’un bon bain de soleil ? Voici une photo qui devrait vous faire passer l’envie de vous dorer la pilule à outrance. 



 
Les joies de l’été et de la bronzette, nous sommes nombreux à faire la carpette sous le soleil de midi. Idéal pour parfaire le bronzage et afficher un teint à toute épreuve, mais tellement néfaste pour la peau.


Vous doutez des propos des divers institutions qui font la chasse aux UV, la photo de cet homme de 69 ans devrait vite vous faire changer d’avis. Car en effet, nul besoin de lunettes pour constater qu’une moitié de son visage est nettement plus vieillie.


Notre homme est un ancien camionneur qui a roulé sa bosse sur les routes pendant 28 ans. Une seule moitié de son visage a donc été particulièrement exposée, ce qui permet de constater des effets des rayons du soleil en fonction de la durée d’exposition..


En l’occurrence, son état est nommé dermatohéliose unilatérale ou photovieillisement. Il résulte de l’exposition chronique aux rayons UVA et UVB et peut aller jusqu’à un cancer de la peau. Son cas a été découvert par Jennifer R.S. Gordon et Joaquin C. Brieva, dermatologistes au Northwestern University.


A l’aune de l’été, mieux vaut prévenir des effets d’un bronzage excessif et investir dans une bonne crème solaire !


http://www.gizmodo.fr/2012/06/04/effets-nefastes-soleil.html?utm_source=Newsletter+Gizmodo&utm_campaign=1de768e94a-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email 
Repost 0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 19:04


J' ESPERE DE TOUT COEUR QUE VOUS
N'EN AUREZ JAMAIS BESOIN !!!par Anonyme ...
Mais au cas où...l'aspirine

mes amis lisez bien ce message et surtout n'oubliez pas
Ceci est vrai et très important à faire...


L'importance d'une aspirine...


Le conseil qui suit fait partie de ces informations
peu nombreuses qui s'échangent sur internet
auxquelles on doit prêter attention et qu' on doit
suivre.
Quand j'ai eu mes deux crises cardiaques en
septembre dernier, le médecin qui m'a soigné aux
urgences du Secours Mutuel m'a demandé si
j'avais pris de l'aspirine après avoir ressenti la
douleur dans ma poitrine.


J'ai dit au médecin qu'à la maison nous n'avions
pas d'aspirine.. Et il m'a donné ce conseil : dans
chaque foyer , il doit y avoir un tube d'aspirine ,
soit de dose normale soit de 81 mg ,
spécialement dans les foyers qui comptent des
personnes de plus de 60 ans . Bien sûr , ces
aspirines doivent être disponibles pour que , au
cas où cette douleur dans la poitrine se
manifeste vous puissiez les prendre sans perdre
de temps.
Grâce à Dieu, les infarctus que j'ai eus n'étaient
pas graves , mais le niveau d'enzymes que j'avais
était tel que j'aurais pu perdre la vie si je n'étais
pas arrivé à temps à l'hôpital.


PAR CONSÉQUENT ... si vous n'avez pas d'aspirine à
la maison, achetez un tube et gardez-le dans un endroit
accessible . Dieu sait si cela peut faire la différence
entre la vie et la mort.


Notez : qu' il existe d' autres symptômes d' attaque
cardiaque suivis ensuite d' une douleur dans le bras
gauche.
Vous devez aussi prêter attention à une douleur intense
dans la mâchoire inférieure,
des nausées et sueurs abondantes car ce ne sont pas
non plus des symptômes communs.


Détail : Durant une crise cardiaque , au début vous
pouvez ne pas ressentir de douleur dans la poitrine.
60% des personnes qui ont eu une crise cardiaque
pendant qu'elles dormaient , ne se sont plus relevées.
Cependant , une douleur dans la poitrine peut vous
réveiller d'un sommeil profond .


S' il en était ainsi, faites fondre immédiatement 2
aspirines dans la bouche et avalez-les avec un peu d'
eau. Appelez tout de suite le SAMU, la Police ou les
Pompiers en disant "crise cardiaque " et en informant
que vous avez pris 2 aspirines .
Asseyez-vous sur une chaise ou un fauteuil et attendez
l' arrivée des secours .


NE VOUS RECOUCHEZ PAS !!!
Un cardiologue a affirmé que si chaque personne qui
reçoit ce message en informait 10 autres, assurément
une vie serait sauvée.
J'AI FAIT MON TRAVAIL !!!
J'ESPERE QUE VOUS FEREZ LE
VÔTRE !!!>
Repost 0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 14:31

Une expérience montre qu'unsimple contact tactile entre deux personnes de sexe opposés suffit à provoquer une hausse de la température de la peau.
 
Amanda Hahn et l'équipe de chercheurs du laboratoire d'étude de la perception à l'University of St Andrews en Écosse ont mené une expérience qui montre qu'il suffit qu'un homme touche une femme sur la main ou le visage pour que cela provoque chez elle une légère hausse de la température. Ce phénomène serait provoqué par les mêmes mécanismes qui entraînent un échauffement corporel en cas d'excitation sexuelle.
On sait également que le visage s'échauffe fortement en cas de stress, de colère ou de peur. La nouvelle expérience, publiée dans la revue Biology Letters montre qu'entre un homme et une femme, un simple contact physique pourtant anodin provoque une réaction émotionnelle forte.
 
Une caméra thermique a permis de mesurer la température du visage.
Une caméra thermique a permis de mesurer la température du visage.
Les chercheurs ont utilisé une caméra thermique à infrarouge pour mesurer de manière discrète la température du visage de 16 femmes, toutes hétérosexuelles. Des expérimentateurs, hommes et femmes, faisaient semblant de mesurer la température de leur peau à quatre endroits différents du corps avec un appareil en plastique, prétexte qui justifiait un contact physique entre les deux personnes.

Plus d'effet sur le visage que le bras


 
L'échauffement lors des contacts était en moyenne de 0,1°C. Mais l'effet était clairement plus fort lorsque l'expérimentateur était un homme, et qu'il touchait une partie «plus personnelle» du corps, comme le visage ou la poitrine plutôt qu'une partie moins «personnelle» comme la main ou le bras.
«La température de la peau des femmes augmente dès qu'il y a un simple contact avec un expérimentateur masculin, raconte Amanda Hahn, de l'université de St Andrews. Pour certaines femmes, la hausse de température de leur visage allait jusqu'à un degré Celsius entier.» Pour la plupart des volontaires, cet échauffement était tout à fait inconscient.
La hausse de température était particulièrement forte quand l'homme touchait une zone autour de la bouche (+0,46°C) et autour des yeux (+0,3°C). Les scientifiques de St Andrews, qui se spécialisent dans l'étude de la manière dont on perçoit les différents traits d'un visage, travaillent également pour voir si cet échauffement du visage se traduit aussi par un léger rougissement, qui serait peut être perceptible de manière consciente ou non par la personne du sexe opposé.
 Des études précédentes ont montré que le fait de rougir légèrement pouvait rendre plus séduisant, même si cela exprime plutôt un sentiment de gêne.
Repost 0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 07:38


La cigarette fait partie du quotidien de millions de Français. Toujours partante pour accompagner le café ou dans les moments de détente, elle sait taire ses mauvais côtés pour ne laisser percevoir que les bons. Pourtant, il y a quelques vérités auxquelles elle n’échappe pas…



Le coût du tabac

C’est l’Insee qui a dégainé sa calculette pour chiffrer les dépenses des fumeurs. Si l’on a souvent tendance à penser qu’il ne s’agit que de quelques euros par ci et de quelques centimes par là, le paquet de cigarettes quasi quotidien représente un réel budget ! En moyenne 15,5 milliards d’euros annuels sur le territoire français soit 305 euros par adulte de 15 ans et plus. Mais puisque seulement 3 adultes sur 10 concèdent fumer de manière plus ou moins régulière, l’Insee évalue le budget annuel d’un fumeur aux alentours de 1 020 euros.


Le goudron que vous ingérez

Elégante et sobre, la cigarette n’en est pas moins redoutable. La faute au tabac, mais aussi à la nicotine, au goudron, à l’arsenic, à l’acétone et aux additifs qu’elle contient. Une fois allumée, une réaction en chaine se produit, dont la formation de différentes substances : benzène, dioxyde d’azote, monoxyde de carbone, ammoniac ou encore mercure et plomb. Tous les produits se mélangent pour former des goudrons qui vont se coller sur les parois de la bouche mais aussi sur les bronches et le larynx. Ces goudrons sont la principale source de cancers pour les fumeurs.


Le tabagisme passif

La fumée de la cigarette contient près de 4000 substances toxiques dont 50 sont cancérigènes. Sachant que la fumée « secondaire » (c’est à dire recrachée par le fumeur ou qui s’échappe de la cigarette) est plus toxique que la fumée inhalée directement par le fumeur, vous ne voyez toujours pas l’intérêt des lois visant à protéger les non-fumeurs ? A ce jour, 5% des cancers du poumon sont provoqués par le tabagisme passif.


L’âge des fumeurs

En moyenne l’âge de la première cigarette tourne autour de 13,4 ans pour les garçons et 13,7 ans pour les filles. La consommation régulière de cigarettes est observée à partir de 16 ans. Selon l’enquête scolaire ESPAD, la France se situe dans la moyenne des autres pays européens…


Les troubles de l’érection

C’est un fait : les fumeurs ont deux fois plus de risques de présenter des troubles de l’érection. Selon une étude présentée au 43e Congrès annuel d'Epidémiologie et de Prévention des maladies cardiovasculaires et menée auprès de 4800 fumeurs, ce risque serait croissant en fonction du nombre de cigarettes consommées quotidiennement ! Entre 11 et 20 cigarettes, vous augmentez de 36% le risque d’impuissance. A plus d’un paquet par jour, vous passez à 60%...


La dépendance

La dépendance tabagique est encore un mystère pour de nombreux scientifiques. La nicotine reste cependant le coupable tout désigné, puisqu’elle est à l’origine de phénomènes hormonaux comme la sécrétion de dopamine, l’hormone du plaisir. Aussi, il devient vite difficile de s’en passer ! D’après les études, plus de la moitié des fumeurs (59 %) déclarent vouloir arrêter de fumer mais n’y parviennent pas. Chaque année en France, 750 000 personnes tentent leur chance, soit 2 000 personnes chaque jour qui essaient de rompre avec leurs habitudes…


Une peau terne et fragilisée

Le pouvoir vasoconstricteur du tabac contractent les vaisseaux sanguins : de fait, l’apport en sang est diminué et la microcirculation est moins efficace. A cela il faut rajouter les radicaux libres, qui vont oxyder les cellules de la peau. Résultat ? Vous avez des cernes et le teint gris, votre peau est fatiguée et vieillit plus vite. Quelques mois sont nécessaires, après l’arrêt de la cigarette, pour retrouver une peau impeccable…


Les maladies parodontales

Vous vous souciez de votre haleine ? Il y a pire. En modifiant l’environnement bucco-dentaire (notamment la température buccale) et en apportant de nombreux composants chimiques toxiques comme le goudron, la cigarette s’avère particulièrement agressive pour la bouche… En résulte des problèmes esthétiques, comme un jaunissement des dents ou des tâches sur l’émail, mais aussi des problématiques plus graves comme des déchaussements dus à une fragilisation des tissus mous, des inflammations ou une prolifération de bactéries.


La cigarette est partout

Selon le fabricant British American Tobacco, près de 54,4 milliards de cigarettes sont vendues chaque année en France, soit 1725 cigarettes vendues et allumées chaque seconde. Bien entendu, ces chiffres ne prennent en compte que les ventes « officielles », auxquelles il convient de rajouter tout le marché noir qui s’est développé autour de la cigarette…


Les cancers

A l’heure actuelle, la médecine évoque le tabagisme comme l’un des premiers facteurs de cancer. En effet, les substances cancérigènes sont conduites vers une grande partie des organes, que ce soit par le biais de la respiration ou de la salive. Il est d’ailleurs recommandé aux fumeurs qui ont arrêté la cigarette de continuer à faire surveiller leurs poumons encore deux ans après l’arrêt du tabac. 

Gabriel Seyrig
Repost 0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 18:42

Par figaro icon Martine Perez, - le 30/01/2012
Les amateurs de fritures n'ont pas plus de problèmes cardiaques dès lors qu'ils privilégient l'huile d'olive ou de tournesol.
Manger des aliments frits pourrait ne pas être si mauvais que cela pour la santé, à condition d'utiliser de l'huile d'olive ou de tournesol. Certes, les pommes de terre ou le poisson frits sont particulièrement caloriques car l'aliment ainsi cuit absorbe la graisse de l'huile. Par ailleurs, ces produits gras pourraient aussi, selon les experts, augmenter le taux de cholestérol, facteur de risque pour le cœur.
Pour savoir si l'on pouvait encore frire son poisson sans risque, les chercheurs de l'Université autonome de Madrid ont surveillé par le menu l'alimentation de 48.000 adultes pendant onze ans. Au départ, aucun d'entre eux n'avait eu de problème cardiaque. Onze ans plus tard, 606 attaques cardiaques et 1134 décès étaient recensés. L'examen précis de la manière de cuisiner n'a pas montré de différence dans la quantité d'aliments frits entre les personnes sans problèmes cardiaques et les malades.
Selon les auteurs, qui publient leurs résultats dans le British Medical Journal, le fait d'utiliser de l'huile d'olive, le plus souvent en Espagne, et parfois de tournesol pourrait expliquer l'absence de lien entre friture et crises cardiaques. Victoria Taylor (Fondation anglaise pour le cœur), citée par la BBC, rappelle aux sujets de Sa Gracieuse Majesté que le fish and chips made in England est souvent frit dans de l'huile de palme, ou d'autres graisses animales, non ­recommandées pour le cœur. Les ­Espagnols, eux, sont toujours à l'heure du régime méditerranéen.
EN SAVOIR PLUS:
Repost 0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 20:55

Petite demande pour le Samedi 4 février 2012. Merci d'avance !!!

Samedi 4 février 2012 sera la journée mondiale du 
 Cancer 

 
 
 
 Bonjour 
En union avec ceux qui s’en sont sortis 
En union avec ceux qui se battent en ce moment 
En mémoire de ceux qui ont cessé le combat 
En collaboration avec leurs proches et leurs soignants. 
Faites circuler SVP 
Merci 

Petite demande pour samedi 4 février 2012. 
Merci d'avance....
SVP  faire circuler, même si ce n'est qu' a une 
 personne. 
Ceci  est en mémoire des personnes que  vous 
connaissez  ou ceux et celles qui en sont  victimes...  .
rien de , mais on est là, avec ceux qui souffrent 
ou ont souffert....


SVP  N'éteignez pas cette chandelle, Merci  ! 

Ce n'est qu'un geste, une pensée, ça n'apportera

Repost 0
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 14:34


PARIS (Reuters) - Depuis la veille de Noël, jour choisi par le gouvernement

pour recommander le retrait des prothèses mammaires défectueuses PIP

 portées par 30.000 Françaises, les appels et les courriels angoissés affluent

à l'Institut du sein, à Paris.

Dans son bureau d'un petit immeuble cossu du XVIe arrondissement,

l'une des fondatrices, Isabelle Sarfati, en veut aux responsables politiques

d'avoir fait souffler un "vent de panique" pour se "couvrir".

Elle met surtout en cause le choix de faire cette annonce un 24 décembre, à un moment où de nombreux cabinets sont fermés ou en effectifs réduits et des chirurgiens en vacances.

Des milliers de femmes voulant savoir si elles portaient des implants de la

société Poly Implants Prothèses (PIP) et en connaître les risques se

sont donc heurtées à des répondeurs.

"Je m'explique ça par le scandale du sang contaminé", dit la chirurgienne

plastique, décrivant une classe politique profondément traumatisée par

l'affaire de la distribution de 1984 à la fin 1985 de produits sanguins

dont certains étaient contaminés par le virus du sida.

"Depuis, le réflexe d'un politique quand il voit poindre l'idée même

d'un éventuel scandale, c'est de se protéger lui. Ce n'est pas la population

qu'ils protègent, c'est eux contre les retombées de ce scandale", insiste-t-elle.

La chirurgienne évoque la douleur psychique d'une patiente qui passe les

fêtes de Noël dans sa famille, "pense être une bombe porteuse de prothèses

qui vont la détruire" et qui ne parvient pas à joindre son médecin.

La France est pour l'heure le seul pays à préconiser des mesures d'explantation

dans l'affaire des prothèses mammaires défectueuses PIP qui concerne

 environ 300.000 femmes dans le monde et 30.000 dans l'Hexagone.

MESSAGES D'INSULTES

Créé en 2005, l'Institut du sein met une équipe spécialisée de la chirurgie du

cancer du sein, de la reconstruction mammaire et de la chirurgie esthétique

à la disposition de ses patientes, opérées non sur place mais dans des cliniques.

Les murs des salles de consultation sont ornés de grandes photos, dont une

 de Marylin Monroe se couvrant les seins avec des fausses fleurs roses.

Ses chirurgiens ont posé 450 prothèses PIP et en ont réexplanté 170

depuis mars 2010, date de leur interdiction en raison de l'utilisation d'un gel de

silicone non conforme.

Au départ, l'institut jugeait ces prothèses excellentes pour la reconstruction

"parce qu'elles étaient les seules dans le monde à être asymétriques,

 avec une différenciation des seins gauche et droit".

Mais le taux de rupture des implants PIP s'est révélé au fil des ans être de

15% à 20% à cinq ans, donc bien supérieur aux 3% à cinq ans des autres marques.

A partir du 24 décembre 2011, de nombreuses femmes qui n'avaient pas jugé

bon de se faire immédiatement réopérer parce qu'aucune rupture n'avait été

décelée ont cédé à la panique.

"Mais surtout, la majorité des patientes ne savent pas quelle est leur marque

de prothèse, elles ont oublié ou elles n'ont pas retrouvé le papier microscopique

qui dit que vous avez telle marque", raconte Isabelle Sarfati.

"Elles sont très angoissées et comme on ne répond pas immédiatement,

quand on regarde notre boîte mail avec quelques jours de retard on tombe

sur des centaines de messages d'insultes".

La chirurgienne parle aussi des maris "qui se sentent solidaires et s'en mêlent"

et des "médias qui n'ont aucune difficulté à faire monter la pression d'angoisse".

Les autorités sanitaires ont indiqué que neuf cas de cancer ont à ce jour été

observés chez des porteuses de prothèses PIP tout en insistant sur le fait

qu'il n'y avait pas de risque accru par rapport aux femmes non-porteuses d'implants.

"Ce qui leur fait extrêmement peur, c'est l'idée d'avoir quelque chose qui

pourrait déclencher un cancer. Or, jusqu'à présent, nous n'avons aucune

raison de le penser", souligne Isabelle Sarfati.

Elle rappelle qu'une femme sur huit a un cancer du sein. "Si les prothèses

PIP protégeaient du cancer du sein, on en voudrait moins à Monsieur Mas",

 le fondateur de la société au centre de deux enquêtes, une préliminaire

 et l'autre judiciaire.

Edité par Yves Clarisse

 
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages