Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 21:23


Sur le plateau de l’émission Ça vous regarde lundi 22 octobre 2012, consacré à « l’Antisémitisme : le retour des vieux démons ? », Houria Bouteldja (photo), porte-parole des Indigènes de la république, a déclaré que l’antisémitisme et le sionisme étaient « absolument indissociables ». 
« Qu’on m’explique le rapport entre un enfant qui va à une école juive à Sarcelles ou à Toulouse et le sionisme ! »
 
« Malheureusement, qui sont invités sur les plateaux de télé ? Les Juifs sionistes, jamais les Juifs anti-sionistes ! », a-t-elle ajouté. « Qu’on m’explique le rapport entre un enfant qui va à une école juive à Sarcelles ou à Toulouse et le sionisme ! », s’est indigné Ariel Goldmann, vice-président du CRIF. Claude Goasguen, député UMP de Paris et président du groupe d’Amitié France-Israël s’est interrogé: « Si cela n’est pas un appel à la haine, qu’est-ce que c’est ? ». 
Repost 0
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 13:06


On y apprend que Darwin était juif, qu’il avait un grand nez et qu’il fréquentait des singes. Et on ne vous parle pas d’Einstein, qui mangeait du savon.

Une série de livres destinés aux écoles primaires fait scandale ces jours-ci en Turquie, nous apprend le «Financial Times» dans son édition du week-end. Plusieurs grands personnages historiques y sont décrits dans des termes férocement antisémites, à commencer par Charles Darwin, qui au passage n’était pas juif.


Lu sur ...le Nouvel Observateur


« On peut y lire qu’Albert Einstein était «sale et négligé» et qu’il mangeait du savon »

Ces manuels scolaires distribués dans le district stambouliote de Maltepe nous expliquent donc que le père de la théorie évolutionniste «avait deux problèmes: premièrement, il était juif ; deuxièmement, il haïssait son front proéminent, son grand nez et ses dents difformes.»

On lit aussi qu’Albert Einstein était «sale et négligé» et qu’il mangeait du savon, et que «pendant cette même période la Gestapo mettait des juifs dans des fours et les transformait en savon».


Que ces descriptifs absurdes portent sur des scientifiques n’est pas forcément un hasard. La théorie de l’évolution est de plus en plus contestée en Turquie et le gouvernement de l’AKP, parti que les kémalistes historiques considèrent comme islamiste et anti-laïc, tend à favoriser l’enseignement religieux.


«Le système éducatif devient réactionnaire, estime Mehmet Aydogan, représentant d’une organisation de professeurs qui a exigé le retrait des manuels. Les imams enseignent la religion dans les écoles. Ces livres discréditent des artistes et des savants mondialement reconnus et poussent les étudiants à penser  contre la science.»


 Devant la bronca, les responsables pédagogiques locaux qui ont approuvé la mise en circulation des manuels, et qui dépendent directement du gouvernement, ont nié avoir pris connaissance de leur contenu.


On lit aussi dans ces livres scolaires d’un genre nouveau que Darwin préférait traîner dans les zoos avec des singes qu’aller à l’école. Si c'est vrai, il n'avait pas forcément tort: la fréquentation des orangs-outans rend parfois moins bête que celle de certains manuels.


http://www.crif.org/fr/revuedepresse/turquie-des-livres-scolaires-antis%C3%A9mites-font-scandale/33056


Repost 0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 07:48


Le photographe Hugo Jaeger a eu un acces privilegie aux hauts dignitaires nazis. Par son poste de 'journaliste militaire special' il a eu la possibilite de se servir des technologies les plus modernes de l'epoque et de photographier en couleur et en relief notamment, de facon inattendue, les ghettos de Varsovie et de Kunto.


גטו ורשה, ינואר 1940 (צילום: Gettyimages)
Ghetto de Varsovie en janvier 1940
Des femmes maquillees qui sourient, un hommes juif qui porte une etoile de David en or, et qui parle avec des officiers allemands. Des photos couleurs inhabituelles des ghettos polonais qui mettent en lumiere la vie journaliere des juifs dans les annees 1939-1940, peu de temps avant d'etre enfermes dans les ghettos et que commence la shoah. Ces photos ont ete prises par le photographe Hugo Jaeger qui a eu un acces privilegie aux hauts dignitaires nazis, dont Adolf Hitler, et a eu la possibilite de se servir des technologies les plus modernes de l'epoque, dont la photo couleur.


null


null


null
Sur une photo de janvier 1940, deux mois avant la fermeture du ghetto de Varsovie, on voit des gens qui font la queue pour avoir de l'eau et des legumes, sous une pancarte ou il est ecrit en allemand : "zone infectee".


null


null
Un journaliste du journal 'Life', qui a achete les archives de Jaeger, le decrit comme etant "le photographe d'Hitler" et a publie par le passe des photos prises pour le 50eme anniversaire du dirigeant du troisieme reich. Mais le docteur Dani Ouziel, historien de 'Yad vashem' et qui s'occupe des photographies de l'epoque, le definit plutot comme 'un journaliste de guerre special', qui a eu un acces exceptionnel a des zones ou les photographes normaux n'avaient pas acces.


null


null


null
"Jaeger etait un photographe/journaliste connu dans Allemagne des annees 30. Il a ete enrole au debut de la guerre en tant que reserviste dans les unites de propagande de la Wermacht. Grace a son statut de photographe il a recu le titre de journaliste de guerre special", explique Ouziel. "On lui a donne un uniforme et une arme et il a ete autorise a aller la ou il le voulait. Grace a son statut special il a eu acces a deux technologies exceptionnelles : les pelicules couleurs de 'Kodak' et une camera stereoscopique qui donnait des photos en relief. Il avait l'habitude de photographier les memes scenes avec les deux appareils. Il etait cense transmettre ses photos aux services de propagande, et apparemment il ne l'a jamais fait. Ces photos n'ont pas ete publiees a l'epoque".


null


null


null


null


null


null


null
Dans l'article qui accompagne les photos sur le site du 'Times', la legende precise, par le biais de la conservatrice du musee de l'histoire du judaisme de Pologne, que sur les photos on ne voit presque pas la presence de l'armee allemande. Ouziel revele : "l'armee allemande s'appretait alors a envahir l'union sovietique. Pour cette raison il etait completement interdit de prendre des photos et de donner des informations sur l'armee la-bas. Les unites de propagande n'avaient rien a faire. Ils ont commence a chercher des sujets et ont trouve les ghettos. C'est pour cette raison qu'a l'epoque il a ete publie des photos, des articles et meme des films qui montrent les ghettos de Pologne".

נשים בגטו קוטנו ב-1940. לא מן הנמנע שייגר ביקש את רשותן לצלם ושוחח איתן (צילום: Gettyimages)
Des femmes dans le ghetto de Kunto en 1940

גבר יהודי מדבר עם קצין וחיילים מיחידת הארטילריה הגרמנית בגטו קוטנו, 1940 (צילום: Gettyimages)
Un juif qui parle avec des officiers allemands - Kunto 1940

Contrairement aux autres photos de propagande de l'epoque, sur les photos on ne voit pas de haine ou de demonisation, Jaeger est meme decrit comme un 'nazi enthousiaste'. Il semblerait que Jaeger ait demande l'accord des gens qu'il photographiait, ainsi il a pris en photo une jeune adolescente qui sourit a la camera dans le ghetto de Kunto, photo etonnante sur fond de misere et qui fait froid dans le dos en connaissant la suite de l'histoire. Selon le site internet de 'Yad vashem', a Kunto vivaient  environ 6 700 juifs avant la shoah, qui representaient plus d'un quart de la population de la ville. Les allemands ont cree le ghetto en juin 1940, apres que plein d'autres juifs arriverent dans la region.


null
Les photos couleurs ne correspondent pas aux stereotypes nazis sur les juifs", explique Ouziel. "Les femmes juives sont belles, alors qu'ils ont en general choisi de montrer les plus moches. Cela ne ressemble pas a des photos de propagande". 

גבר וילדים ליד מחסה מאולתר בגטו קוטנו, 1940 (צילום: Gettyimages)
Kunto 1940

יהודים בגטו קוטנו, 1940 (צילום: Gettyimages)
Kunto 1940

Le 'Time' explique comment des milliers de photos de Jaeger  sont arrivees au journal 'Life' dans les annees 70, d'apres le recit recu de la bouche de Jaeger lui-meme. Selon lui, alors que les forces alliees progressaient en Allemagne, il s'est retrouve face a des soldats americains dans une petite ville a l'ouest de Munich avec une sacoche en cuir qui contenait ses photos. Il a eu peur que les photos revelent son lien avec la direction nazie et Adolf Hitler. Mais les soldats se sont interesses a autre chose que contenait sa sacoche : une bouteille de brandy et un petit jeu de hasard en ivoire. Ils ont bu avec Jaeger et ont joue, sans faire plus attention au reste du contenu de la sacoche.

Plus tard Jaeger placa ses photos dans des bocaux en fer et les cacha dans un fosse de la ville. Il garda un plan qui permettait de les retrouver.En 1955 il les recupera et les cacha dans un coffre de banque en Suisse. Une decennie plus tard il les vendit au journal 'Life'.

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli

 
 
 
 
 
Repost 0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 20:47


Comme à l’époque des affiches coloniales sur lesquelles souriait un Africain qui amusait la galerie avec son expression fétiche teintée de clichés et de stéréotypes racistes: “Y A BON BANANIA” ?, on utilise en ce début de vingt et unième siècle un hashtag (1) sur le réseau de Twitter intitulé « UnBonJuif », particulièrement antisémite. 

En moins de 15 mots, des internautes - qui profitent de l’anonymat de l’Internet - se lâchent littéralement, s’abreuvant, s’excitant les uns et les autres, se surpassant dans la débilité,  la méchanceté et l’antisémitisme crasse.


Exemples ?


« À B D E L ‏@AbdelDouble : #UnBonJuif < === Ce hashtag pue l'antisémitisme ! À moins que ce soit l'odeur du gaz. »


« Mamadou Lepen ^_^ @BlaackMajor #UnBonJuif doit être cuit à point. »


« @Usama_BenLadeen#UnBonJuif est un juif mort. »


Bref, ce hashtag est une poubelle et l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) a raison de s’indigner dans un communiqué de presse (14 octobre 2012) du «record de propos antisémites» suscité par lui. L’UEJF demande par ailleurs à rencontrer ses responsables en France pour évoquer la modération des messages. 


Car, le problème est bien là. Y-a-t-il une modération ? S’il y en avait une, ce hashtag aurait été modéré ou supprimé avant même que l’UEJF ne communique sur ce sujet. À twitter, on n’a peut-être pas le temps de s’occuper de ce genre de choses (sic), rappelons-le : le temps c’est de l’argent, non ?


 C’est donc là qu’il faut être intraitable pour rappeler quelques principes. Comme le dit l’UEJF : « «Twitter France doit s’assurer que les messages qui véhiculent des propos haineux, racistes ou antisémites ne soient pas mis en avant ou accessibles à tous sur son réseau social». C’est la moindre des choses. Pourquoi ? 


Parce que nous estimons que les hébergeurs ou les grandes sociétés ne peuvent constamment se retrancher derrière l’argument de la stricte neutralité, ils doivent balayer ces sites.


 Enfin, ceux qui se déchaînent sur les réseaux sociaux devraient être poursuivis par la justice. L’Internet n’est pas un monde de lois. Le droit s’y applique, comme nombre de règles commerciales et directives (3).


 Et rappelons une fois encore ce message : quelle défaite de la démocratie se serait en effet de laisser les crétins, les extrémistes ou les prêcheurs de haine envahir et salir peu à peu les écrans de nos ordinateurs.


 Notes :

1. Le hashtag, ou mot-clic, est un marqueur de métadonnées lié au domaine de l'informatique. Symbolisé par le signe typographique croisillon « # », il est particulièrement utilisé sur réseaux sociaux tels que Twitter, Tumblr ou Google+, selon Wikipédia.


2. Je remercie Jessica Chetboun de m’avoir adressé un point d’actu à ce sujet.


3. Voir à ce sujet : Marc Knobel, L’Internet de la haine. Racistes, antisémites, néonazis, intégristes, islamistes, terroristes et homophobes à l’assaut du Web, Paris, Berg International Éditeurs, 2012, 184 pages.


http://www.crif.org/fr/tribune/%C2%AB-y-bonjuif-%C2%BB/32901
Repost 0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 18:21


Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme nous rapporte l’agression de nature antisémite commise le vendredi 21/9/12 vers 17 h à hauteur du 40 rue Gabriel Péri à Sarcelles,aux environs de la Synagogue.
Selon la victime, un jeune juif de 16 ans, Mikael Z..qui porte la kippa, son agresseur qu’il décrit comme d’origine maghrébine,s’est approché de lui , et sans motif lui a asséné un violent coup sur la tête, qui l’a assommé et étourdi pendant quelques secondes.

Mikael qui a déposé plainte précise que l’auteur des coups , comme pour marquer son mépris, a ensuite craché par terre et prononcé des mots en arabe, qu’il ne comprend pas, mais aura quand même reconnu le terme YHOUD (juif).

Le BNVCA constatant que le Procès Verbal de plainte ne contient aucun des précisions relatées par la victime, lui recommande de faire une déclaration complémentaire en mentionnant les précisions de nature à qualifier l’acte d’antisémite.

Ce qui fut fait le 22/9/12

Le BNVCA demande à la police de tout mettre en oeuvre pour identifier et interpeller l’auteur des faits .
Le BNVCA perçoit une certaine nervosité des membres de la communauté juive , qui subit des actes antisémites depuis plus de 12 ans, en dépit de toutes les mesures prises par les autorités .

Cet état d’esprit, cette inquiétude sont palpables aussi bien à Sarcelles (où un attentat a été commis par des individus qui ont jeté des grenades contenant des billes métalliques dans une supérette cachère), que dans les autres communautés de l’hexagone.

Cette situation est suscitée par la crainte de voir, que les appels à la haine n’enflamment les foules ou n’excitent des individus qui se sont sentis outragés par le film anti islam ou les caricatures de « Charlie Hebdo ».

Le BNVCA demande aux autorités de prendre en compte cette inquiétude et cet agacement, qui sont en train d’émerger, notamment durant les fêtes solennelles qui se déroulent pendant ce mois d’octobre.

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ’ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0668563029

Sammy GHOZLAN Le Président

 

--------------------------------------------------

 
Encore une agression antisémite à Sarcelles. Jforum et le BNVCA condamnent tous ceux qui participent par leurs propos irréfléchis et réfléchis sur les juifs et Israël à l’antisémitisme ambiant.

Nous ne cessons pas de dire que la seule protection de quelques lieux de la communauté juive, est une réponse peu sérieuse et peu efficace, et que cela passe par une lutte réelle contre ceux qui propagent des propos antisémites.

Vouloir interdire aux juifs le port de la Kippa au prétexte que c’est un signe religieux distinctif, outre que cela est en contravention avec l’article premier de la constitution française : 

- « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances » - c’est refuser aux juifs le droit de respecter leur religion.

C’est d’une part révélateur d’une volonté de nuire aux juifs, et d’autre part c’est enfreindre la loi de la République. Or il n’est de jour où nous n’entendons pas de beaux esprits venir nous dire que les signes religieux ostentatoires doivent être interdits, et du même coup refuser aux juifs d’assumer leur identité. Après que ceux-là mêmes qui veulent nous interdire de porter la kippa nous aient obligés à porter l’étoile jaune, voilà qu’ils veulent nous donner des leçons non de laïcité mais de conversion forcée à un athéisme qui serait devenu religion d’état applicable aux non chrétiens.

Nous savons également que des discours antisémites véhiculés par des musulmans minoritaires, mais très peu démenti par la majorité silencieuse, alimentent et justifient des actes qui dénotent une barbarie mentale et physique. On voit bien cette barbarie s’exprimer sans retenue en Syrie, Irak, Afghanistan, Mali et nombre de pays musulmans.

Il est temps que les pouvoir publics, neutralisent tous les propagateurs de haines, islamistes, politiques de d’extrême droite comme d’extrême gauche, et les journalistes qui falsifient volontairement ou involontairement l’information (comme le pseudo israélo-américain soi-disant auteur du film anti-islam) et qui participent à l’antisémitisme actuel.

JForum.fr

http://www.jforum.fr/forum/communaute/article/nouvelle-agression-antosemite-a

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 20:03

Un grand merci à Anachinfos.com pour les premières images de cette attaque antisémite sur Sarcelles:

 

Nous apprenons par le président du Conseil représentatif des institutions juives de France, qu’il y a eu une attaque contre un supermarché casher dans la mi-journée.

 
Selon les premiers éléments de l’enquête, ce sont deux individus à Sarcelles et plus précisément dans le Val d’Oise que les deux hommes vêtus de noir ont attaqués le magasin. Une personne aurait été légèrement blessée dans l’attaque.

 

 
Selon un témoin sur BFMTV qui confirme l’information : sa mère compte parmi les victimes. Elle a été admise à l’hôpital. Toujours d’après le témoin BFMTV, il y avait du monde dans le magasin attaqué en raison du jeûne de Guédalia, une fête juive commémorée ce mercredi 12 septembre.

 
Une information confirmée par  l’AFP et le président du Crif , mais qui pour l’instant ne sont pas en mesure de préciser dans l’immédiat la nature de l’engin jeté :

 
« Il y a effectivement eu une attaque à l’intérieur d’un supermarché casher à Sarcelles à l’heure du déjeuner » avec « deux individus habillés en noir qui ont jeté un engin », a déclaré Richard Prasquier. « Une personne a été légèrement blessée », a-t-il ajouté sans plus de détail dans l’immédiat.

 

 
 
 
 

 
Pour l’heure, aucun lien n’ a été établi entre cette attaque et les tensions soulevées par le film islamophobe «  ou les caricatures du prophète Mahomet publiées mercredi par Charlie Hebdo.

 
Mais selon un interview, il y a quelques secondes sur BFM TV, Richard Prasquier nous transmet plus de détails sur cette attentat , car en effet, les deux individus auraient jetés une grenade défensive sur les juifs se trouvant dans le magasin pendant cette période de grande affluence. Puis avant de quitter les lieux, ils ont envoyé un pavé sur l’une des vitrines du magasin cacher.

 
Selon les propos du Richard Prasquier, il est fort vraisemblable, que ce drame soit lié avec la tension croissante depuis la sortie du film « L’innocnce des musulmans » ( bien que les caricatures de Charlie Hebdo n’ont fait aussi que ratisser cette ambiance dangereuse contre la communauté juive de France)

 
Sarcelle appelée aussi  » la Petite Jerusalem », pour son nombre important d’habitants de confession juif a fait ététs ces derniers temps de quelques tensions et d’agressions.

 
Ce mercredi, la fête de Kippour va forcement entrainer la présence de nombreux juifs dans les supermarchés cachers, mais aussi le jour de Kippour lors des prières dans les lieux de cultes et les salles qui seront utilisées pour ce jour du Grand Pardon. 

 
Pour Richard Prasquier, une sécurité accrue est nécessaire pour protéger les civils, et les familles qui seront présente en nombre pendant les jours qui suit.

 
Suivez nous sur Alyaexpress-News.

 
Repost 0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 18:05
 

La communauté juive du Portugal est peu nombreuse environ 1000 personnes : les juifs expulsés d’Espagne en 1492 qui y trouvent refuge rejoignent les juifs établis au Portugal de longue date. 

 
Ils seront tous expulsés parle roi Manuel du Portugal en 1496, et ceux qui ne voulurent pas fuir, convertis de force en 1497. Les juifs du Portugal comme ceux d’Espagne qui ont pratiqué secrètement leur judaïsme furent nommés « marranos » terme volontairement offensant (« porc » en espagnol). Au Portugal,  désignés aussi sous le nom de cristãos novos (nouveaux chrétiens), cette appellation  est souvent remplacée aujourd’hui par celle de crypto-juifs. 

 
Les juifs qui purent échapper à l’inquisition ont fui la péninsule ibérique,  mais au XX° siècle le Portugal laissa les Nazis exterminer des milliers de juifs portugais qui avaient pu y subsister… L’antisémitisme, lui, est bien resté et demeure camouflé en antisionisme aujourd’hui. La preuve dans l’article suivant : 

 
Quelles que soient les nouvelles, il suffit que le mot « Israël » surgisse pour qu’immédiatement des internautes  européens, dans ce cas portugais, écrivent des commentaires comme celui-ci justifiant l’extermination de six millions Juifs européens (dont un million et demi d’enfants) par Adolf Hitler et ses alliés. 

 
Rappelons que le Portugal a la distinction d’être le pays européen où il y a le moins de Juifs (moins de 1.000 pour 11 millions d’habitants) mais que l’antisémitisme, comme nous le rappelons régulièrement, y est très prégnant:

 
António Carvalho de Porto écrit: « Tout est permis à l’État d’Israël, assassinats, occupation de terres qui ne leur appartiennent pas, construction de colonies, menaces d’attaquer des pays voisins, possession en catimini d’armes nucléaires, enfin tout avec une  totale impunité.  On a déjà expliqué que la pratique du judaïsme donne raison à Hitler« .

Un « citoyen » de Coimbra lui donne raison: « J’ai toujours considéré que l’attitude des nazis envers les Juifs était ignoble, ça me donne l’autorité pour critiquer les Israéliens qui font aux Palestiniens ce que les nazis leur ont fait. »
  
On peut dorer la pilule autant que l’on veut mais le fait est que 70 ans après l’Holocauste beaucoup de braves Européens sont passionnément d’accord avec ce qu’Hitler a fait aux Juifs. Ceci est un exemple choquant repris d’un média de grande qualité, et qui est révélateur de ce qu’est l’antisémitisme.
source : philosémitisme
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec un lien vers la source
 
Repost 0
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 11:19

DR


Cette semaine, une fois de plus, nous avons pu être fiers d'Israël, ce petit pays qui dérange, cette épine dans le talon de l'olympisme des Temps modernes.


Israël, soutenu par Washington, Berlin et de nombreuses personnalités à travers le monde, avait demandé qu'une minute de silence soit observée lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Londres à la mémoire des 11 athlètes israéliens assassinés par un commando terroriste palestinien durant les Jeux de Munich en 1972. 


Le Comité international olympique (CIO), présidé par le comte belge Jacques Rogge, s'y est formellement opposé.
Pensez donc ! On n'allait quand même pas gâcher la fête pour quelques Juifs bêtement tués il y a 50 ans…
Cependant, embarrassé par les pressantes sollicitations de l'administration Obama et du ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle, et pour mettre un terme à la polémique, le Belge, n'eut pas d'autre choix que de se rendre à la cérémonie organisée par le Comité olympique israélien et l'ambassade d'Israël à Londres, le 6 août dernier.

Et voilà qu'à cette occasion, en présence du Premier ministre britannique David Cameron, qui, il faut le souligner, fit un discours remarquable et très émouvant, nous eûmes droit à cet Israël si digne dont nous sommes si fiers, incarné par Ankie Spitzer, la veuve d'un des 11 sportifs israéliens assassinés à Munich.
“Honte à vous, Comité International Olympique parce que vous avez abandonné les 11 membres de votre famille olympique. Vous les discriminez seulement parce qu’ils sont Israéliens et Juifs”, lança Ankie Spitzer, sous les applaudissements de l'assemblée, regardant fixement le si rogue Jacques Rogge ayant du mal à déglutir, penaud, ne rêvant que de retourner au stade olympique.

Jacques Rogge ne fait pas exception à la longue tradition antisémite du CIO. Lorsqu'il s'agit de rendre hommage à son illustre prédécesseur, belge lui aussi, un triste sire, le comte Henri de Baillet-Latour, antisémite notoire, il ne se fait pas autant tirer l'oreille. Il fleurit sa tombe, se bat pour qu'une fondation à son nom soit reconnue par le CIO, qu'une chaire olympique soit créée à l'université catholique de Louvain (UCL).

Baillet-Latour, président du CIO de 1925 à 1942, ayant organisé les Jeux de Berlin en 1936 en coopération avec Hitler, écrit entre autres, en 1940 : "Terrible bataille entre les barbares soviétiques et les Finlandais. Cette guerre que les bolcheviques attendaient depuis 1920 devint un fait réel grâce à l'aide des Juifs, pour le seul bénéfice de la Russie rouge". 

Et de déplorer, dans la foulée, que l'Allemagne nazie perdît ainsi, à cause de ces "méfaits" des Juifs, "le contrôle de la Baltique", dont, insistait-il, les États étaient pourtant "imprégnés de culture germanique depuis mille ans. 

Mais Baillet-Latour ne fait que succéder à un certain…Pierre de Coubertin, grand admirateur de Hitler et de Charles Maurras. 

Et la tradition se poursuit avec Avery Brundage, le président du Comité olympique américain qui fut élu à la tête du CIO 1952 pour un mandat qui dura 20 ans. 

Brundage est viscéralement antisémite, un nazi proche Ku Klux Klan. Il fait notamment l'éloge du régime nazi lors d'un discours au Madison Square Garden de New York. L'entreprise de construction Brundage obtient le contrat de construction de l'ambassade d'Allemagne à Washington. En 1971, il n'en démord pas : "les Jeux de Berlin en 1936 furent les plus beaux de l'Histoire moderne, je n'accepterai aucune contestation sur ce fait". A Munich, en 1972, il refuse d'interrompre les Jeux après le massacre de nos 11 athlètes. 

Logique, puisqu'il a soutenu un régime qui a tué 6 millions de Juifs, ce ne sont quand même pas 11 Israéliens assassinés qui vont l'émouvoir !

Et il laisse la place à Juan Antonio Samaranch, nommé secrétaire aux Sports en 1967 par le dictateur fasciste espagnol Franco. Samaranch qui, lorsqu'il apprend la mort du tyran sanguinaire en 1975, déclare : "La figure et l’œuvre réalisée par la Caudillo (Franco) s’inscrira dans l’histoire comme l’un des plus grands chefs d’Etat du XXe siècle"…

Bref, Jacques Rogge, en refusant une minute de silence lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Londres à la mémoire des sportifs israéliens et en acceptant que des sportives voilées participent aux compétitions, ne fait que s'inscrire dans la lignée du CIO miné par le fascisme, le nazisme, l'antisémitisme et le proarabisme systématique.

Preuve en est d'ailleurs les félicitations qui lui ont été adressées par l'Autorité palestinienne pour qui les terroristes de Munich sont des "martyrs de la cause".

De combien de renoncements à l'esprit sportif, au respect de la personne devrons-nous encore être les témoins jusqu'à ce que le CIO accepte de tirer les leçons de ses erreurs et de ses errements ?
Cette année, Israël n'aura pas brillé par ses performances sportives aux JO de Londres. Jusqu'à présent, pas la moindre médaille. Peu importe.

Ankie Spitzer, en regardant droit dans les yeux l'ignominie, en lui faisant perdre son arrogance, a fait honneur à Israël et au Peuple Juif. Cela valait toutes les médailles.

Pour Mark Slavin (18 ans, lutteur), Eliezaar Halfen (24 ans, lutteur), André Spitzer (27 ans, arbitre d'escrime), David Mark Berger (28 ans, haltérophile), Zeev Friedman (28 ans, haltérophile), Yosef Romano (32 ans, haltérophile), Moshe Weinberg (32 ans, entraîneur de l'équipe de lutte), Yosef Gottfreund (40 ans, arbitre de lutte), Amitzur Shapira (40 ans, entraîneur de l'équipe d'athlétisme), Yakov Springer (50 ans, entraîneur de l'équipe d'haltérophilie), Kehat Schor (53 ans, entraîneur de l'équipe de tir).

Que vos mémoires soient bénies. Nous n'oublierons jamais.
 
Repost 0
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 08:17

Lavillenie : «Je savoure !»

Renaud Lavillenie, champion olympique de saut à la perche, a détaillé chaque élément de sa victoire : son déroulement, sa symbolique, son ambiance...a+

 
La«Renaud Lavillenie, vous êtes champion olympique. Quel est votre sentiment ?

 
Tout a été parfait pour ce soir (vendredi). Je savoure ! Je me suis entraîné pour ça. Ça n'est pas sorti de nulle part. Il y a tellement de choses : l'or olympique, la performance, la manière. Si j'avais pu gagner à 5,85m, je ne m'en serai pas privé. Mais, aux Jeux, ça n'est jamais gagné d'avance. Encore heureux même. 

 
 
«Un plaisir d'avoir rejoint Jean Galfione. Cela fait tellement longtemps qu'on en parle»Quand le titre a été acquis, vous n'avez pas explosé de joie tout de suite.

Parce que le concours n'était pas fini. Et souvent je préfère faire quelque chose de plus gros. Aux Championnats d'Europe 2011 en salle, quand je fais 6,03 m, je suis tout de suite concentré pour essayer quelque chose de plus gros. Vendredi j'ai tenté 6,02 m parce que Bjorn Otto allait sauter, et 6,07 m parce que je voulais être le second dans l'histoire du saut à la perche.  J'ai toujours été comme ça. C'est ma nature. Je ne me satisfais pas de quelque chose, quand je sais que je peux aller encore plus haut.

Comment avez-vous abordé votre saut à 5,97 mètres ?
A 5,91m, je me suis dit : «Ce n'est pas fini». J'étais concentré sur ce que je faisais. Je ne voulais rien regretter sur ce saut. Ne pas penser au concours, à ce que faisaient les autres. Juste donner le meilleur de moi-même. En même temps, je ne peux pas dire que je suis surpris (de réussir 5,97m). Même si ça été difficile d'aller à 5,85m : je savais que j'avais ce potentiel.

En devenant champion olympique, vous succédez à Jean Galfione.

Cela fait tellement longtemps qu'on en parle. Je lui au déjà succédé en devenant champion du monde en salle il y a sept mois. Nous partageons beaucoup de choses tous les deux. Nous sommes les deux seuls français à avoir dépassé les six mètres, à avoir été champion olympique. C'est un grand homme. C'est un plaisir de l'avoir rejoint.

 
 
«Ce seront les plus belles vingt-quatre heures que j'ai jamais connu»Avez-vous pensé à votre concours à Daegu (En tête, il avait laissé échapper la victoire sur la fin) ?

Non, je n'ai pas fait l'erreur d'y repenser. Chaque concours est différent. J'ai progressé en un an. Même si certaines personnes n'ont pas cru en moi à 100%. Ce n'est pas parce que j'ai raté une compétition dans la saison que je n'étais pas prêt. Je suis impressionné de lire que parce que j'ai raté un concours je suis dans le doute. Faut arrêter !

Est-ce le plus beau jour de votre vie ?
Aujourd'hui ou demain, on verra ! Disons les vingt-quatre heures à partir du moment où le concours a commencé jusqu'au moment où je recevrai ma médaille. Ce seront les plus belles vingt-quatre heures que j'ai jamais connu.

Vous avez aussi gagné dans une ambiance indescriptible. 

Ça a juste été magique, phénoménal. Quatre vingt milles personnes, c'est hallucinant. Mais, si on avait eu les Jeux à la maison, ça aurait été la même chose. Vivre un truc comme ça sur le plus grand rendez-vous de ma carrière... Les juges, les officiels, les volontaires ont tous été adorables avec nous. On avait carte blanche sur tout. C'était quand même la plus grande compétition au niveau planétaire, un autre monde. C'était trop plaisant. Un grand merci. Ces gens ont fait un boulot exceptionnel.»

 
Olivier PAQUEREAU à Londres

Athlé - JO 2012 (Hommes) :http://www.lequipe.fr/Athletisme/Actualites/Lavillenie-je-savoure/305327

 
Repost 0
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 12:01

Un rameur américain fait sensation sur le web pour son anatomie avantageuse...


Henrik Rummel s’est gagné une petite réputation outre-Manche. Moins pour sa médaille de bronze glanée en aviron dimanche dernier qu’en raison de la cérémonie pour le podium qui s’en est suivie. On y voit notre ami Henrik tous les sens en alerte, visiblement très satisfait de son succès. 

Un moment un peu gênant qui a fini par faire les gorges chaudes du réseau de partage américain Reddit, au point de déclencher une réaction de l’athlète lui-même. 

Et surprise, ce dernier a tenu à rétablir la vérité en personne sous le nom –Ca ne s’invente pas- de Rummelator: «Je jure que c’était mon sexe au repos. Je ne sais pas pourquoi ça a terminé dans cette position mais c’est comme ça». Le tout preuve à l’appui évidemment. 


On vous laisse juger par vous-même sur la vidéo ci-dessous.
http://fr.sports.yahoo.com/news/olympics--jo--2012---non--rummel-n-%C3%A9tait-pas-en-%C3%A9rection-sur-le-podium.html#_=_
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages