Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 12:59

Lorsqu'on doit prendre un avion à l'aéroport Ben Gourion, l'affaire est simple. 
Quelle que soit la compagnie aérienne choisie, on passe le même contrôle de sécurité avec les sempiternelles questions d'usage. Lorsqu'on est détenteur d'un passeport israélien et que l'on parle couramment l'hébreu, c'est naturellement plus facile et surtout plus court. Les touristes et les Israéliens ne maîtrisant pas correctement, ou pas du tout, l'hébreu (et ils sont nombreux, malheureusement, chez les francophones…) ont droit à toute la panoplie des questions d'usage. Pas la peine d'y revenir, nous les connaissons par coeur.

 Après le passage des bagages en soute par scanner, on fait le check-in, puis le contrôle de sécurité des bagages de cabine, ensuite le contrôle des passeports et enfin on accède au magnifique duty-free, très tentant et particulièrement avantageux.
C'est un rite auquel je me suis soumis, comme de nombreux d'entre vous, des centaines, voire des milliers de fois, et sans lequel j'aurais une impression de malaise, car la sécurité, demeure tout de même la priorité.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je préfère voyager par El Al, lorsque c'est possible.
Mais cette fois-ci, pour des raisons d'horaires de départ et d'arrivée, j'ai dû prendre Air France pour me rendre à Paris.

A Ben Gourion, bien entendu, j'ai passé la sécurité, le check-in par internet, la police des frontières par contrôle biométrique simplifié avec mon passeport israélien et le contrôle de sécurité des bagages en cabine, le tout en moins d'un quart d'heure. 

Simple, efficace, rapide avec la meilleure sécurité aéroportuaire du monde.

Le vol Air France fut agréable, le personnel de cabine parfait. Il faut d'ailleurs rendre hommage aux équipages d'Air France assurant les vols sur Tel Aviv, car ils sont tous volontaires. En effet, la compagnie nationale ayant décrété qu'Israël est une destination "sensible", elle ne peut imposer à ses employés de travailler sur cette ligne étant donné sa "dangerosité".
Le retour fut néanmoins nettement plus chaotique…

Si vous volez sur El Al, à Roissy, la sécurité avant le check-in est assurée par les Israéliens qui posent les mêmes questions qu'à l'aéroport Ben Gourion. Puis le check-in, la police des frontières et la sécurité des personnes et des bagages en cabine assurée par des sociétés privées.

Mais lorsque vous volez sur Air France, cela se complique, c'est ce qui m'est arrivé cette semaine. 
Mon vol devant décoller à 7H15, je me suis présenté à 4H45 au comptoir. Mais nous sommes en France, au pays des 35 heures, le personnel ne débute le check-in qu'à 5H15 et ferme l'enregistrement à 6H35. Ma valise est enregistrée, sans inspection humaine ou d'une machine en ma présence, et je me dépêche de me rendre au contrôle des passeports où je dois attendre plus d'une demi-heure, debout, non pas parce qu'il y a foule, mais tout simplement parce que les policiers des frontières ne prennent leur service qu'à 5H55, nous sommes en France, pays des 35 heures. 

Remarquez, même si les policiers avaient été présents auparavant, cela n'aurait rien changé, le contrôle de sécurité des personnes et des bagages de cabine ne débute qu'à 6H, la France, msieu'dames, la France…
Mais je n'étais pas au bout de mes peines et de mes surprises. 

J'arrive au contrôle accueilli par des jeunes filles à qui je tends ma carte d'embarquement et mon passeport français. Immédiatement, l'une d'elles m'apostrophe avec son accent des banlieues : "Msieu, vous êtes suspect, il faut que vous enleviez vos chaussures et votre ceinture!" Je lui réponds : suspect ? Pourquoi cela ?". "Msieu, vous voyez là, sur vot' carte d'embarquement, il y a 4S, cela veut dire suspect parce que vous allez à Tel Aviv. Mais Msieu, c'est quel pays Tel Aviv ?", dit-elle. Un peu surpris, je lui réponds "Israël". Puis je passe par le portique de sécurité et je suis attendu par un malabar qui me fouille à corps. 

Mon bagage de cabine, mon ordinateur, mes chaussures et le contenu de mes poches ayant été scannés, je m'apprête à récupérer le tout lorsqu'une autre employée avec le même accent banlieusard me dit : "Msieu, je vais ouvrir votre bagage et tout sortir, mais je vous préviens, j'range pas. Ah oui, vous êtes suspect, vous, vous allez à Tel Aviv !!! Y'a beaucoup de bordel là-bas !!!".

Je ne peux m'empêcher de répondre : "pas plus que chez vous, mais je ne suis pas ici pour discuter avec vous".
Je rangeais mes affaires et j'allais attendre l'embarquement, n'ayant rien d'autre à faire, ne pouvant même pas boire un café puisque tout est fermé à 6H30 dans l'un des plus grands aéroports du monde, les 35heures, Msieu'dames.

Le vol fut agréable, l'équipage charmant et prévenant avec certains d'entre eux s'exprimant en hébreu.
A part le petit déjeuner congelé et immangeable.
J'eus le temps de m'interroger sur cette petite expérience. 
Je ne remets pas en cause les contrôles, ils sont absolument indispensables et le fait d'avoir dû me déchausser, être fouillé et mon bagage inspecté ne m'a absolument pas dérangé, bien au contraire. 

Mais pourquoi ajouter des SSSS sur ma carte d'embarquement ?
Suis-je suspect parce que je me rends en Israël ?
Ne serait-ce pas plutôt S comme sensible ? 
Mais pourquoi faut-il l'inscrire ? 
Tout le monde sait que les vols vers Tel Aviv sont sensibles. Que les contrôles de sécurité soient donc effectués en considération de ce critère, personne n'y voit d'inconvénient.
Mais s'il est nécessaire d'ajouter SSSS pour du personnel travaillant dans un aéroport qui n'est même pas capable de situer Tel Aviv, alors c'est très inquiétant. Il faudrait aussi apprendre à ce personnel à s'exprimer sans faire de commentaires personnels. 

Le terroriste Mohammed Merah était-il suspect lorsqu'il a pris l'avion pour Le Caire ou pour Amman pour se rendre ensuite au Pakistan et en Afghanistan ?
Surement pas, mais c'est normal, il avait l'accent des banlieues…
Je suis enfin rentré dans mon cher pays où il y a le "bordel" (personnellement je préfère balagan), où je ne suis plus suspect et qui ne connait pas les 35 heures.

http://www.guysen.com/articles.php?id=18327&art_mail=1 

Partager cet article

Repost 0
Published by catger - dans TOUT SUR ISRAEL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages