Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 08:23



Auteur d’un doublé contre l’Allemagne (2-1) qui a envoyé l’Italie en finale de l’Euro, Mario Balotelli est devenu le nouveau héros de tout un pays.


Encensé par la presse 
«Balotelli stratosphérique» pour le Corriere dello Sport, «Splendide Balotelli» pour La Gazzetta dello Sport, «Balotelli géant» pour le site internet du journal rosé. Les principaux médias sportifs italiens n’y vont pas par quatre chemins pour qualifier la prestation de l’Italie, et plus particulièrement celle de son buteur Mario Balotelli lors de la demi-finale de l’Euro 2012 contre l’Allemagne (2-1). Il faut dire que personne, ou presque, ne voyait l’Italie, en crise médiatico-sportive (affaire des matches truqués) et en pleine reconstruction après un dernier Mondial raté (élimination au premier tour), atteindre la finale de la compétition continentale. Et pourtant !
Bâtisseur d’un jeu porté sur l’avant, avec un gardien (Buffon) au top, un milieu de terrain conquérant (à l’image de Pirlo), et donc Balotelli devant, Cesare Prandelli a construit une Squadra Azzurra déjouant tous les pronostics. 


Et offert un bonheur incommensurable à un pays si durement touché par la crise. «C'est mon émotion la plus forte en équipe nationale, mon plus beau match jusqu'ici», jubilait le héros du soir, encensé par son propre camp. «Il a été excellent, comme toute l'équipe. Je crois que notre équipe avait un projet de jeu, il a complètement souscrit à ce jeu. Il a pris les espaces, il était toujours disponible. Il a fait un très bon match. Balotelli était très concentré, il a fait exactement ce que je lui ai demandé», appréciait à juste titre son sélectionneur Cesare Prandelli, qui n’a pas toujours eu ce type de commentaires à propos d’un joueur que d’aucuns jugent ingérable. «Il est unique, c'est un attaquant moderne mais atypique, il est très fort physiquement, mais il sait travailler pour l'équipe. Et il est toujours décisif dans la surface de réparation», confirme Prandelli.


Attachant et fascinant
Capable du meilleur (contre l’Allemagne), comme du pire (ses nombreuses incartades en club qui ont d’ailleurs failli lui coûter sa présence à l’Euro), «Super Mario» a parfaitement résumé sa double personnalité sur le terrain après ses deux buts. Très démonstratif sur son premier but, de la tête, il s’est ensuite figé sur son deuxième but, torse nu, muscles tendus en signe de puissance contestataire. Le personnage ne laisse clairement pas insensible. «Sur le premier but, j'ai exulté parce que mes coéquipiers m'avaient demandé de le faire. Sur le second but, pas besoin d'expliquer, il vous suffit de regarder.» 


Si le joueur est facétieux et incontrôlable, l’homme est attachant. «Ma mère était au stade et mon père devant la télévision, j'ai marqué deux buts devant ma mère, je voudrais en marquer quatre devant mon père à Kiev pour la finale !» expliquait-il dans les coursives du Stade de Varsovie, lui l’enfant d’origine ghanéenne né à Palerme, adopté à 3 ans par une famille de Brescia.  


Mais si ses diverses pitreries passées en ont amusé plus d’un en Italie puis en Angleterre où il évolue désormais, les Espagnols savent qu’il leur faudra ferrailler dur. Car Balotelli, testé à la Masia de Barcelone avant d’être refoulé, est avant tout un attaquant ultra-complet. Aussi physique (1m90) que technique, très bon dans ses déplacements, et possédant une technique nettement au-dessus de la moyenne à laquelle il allie une puissance impressionnante, Balotelli constitue le danger numéro 1 de la Squadra Azzurra. 


Prandelli en a d’ailleurs fait l’un des symboles du renouveau transalpin en le sélectionnant pour la première fois en A à la sortie du dernier Mondial sud-africain. Apparu 13 fois depuis, le Citizen a déjà marqué l’histoire de sa sélection en devenant le premier Italien à inscrire 3 buts lors d’une phase finale d’un Euro, et en égalant Pierluigi Casiraghi avec un doublé toujours lors d’un Euro. 


Et ce n’est peut-être pas fini : «Si on gagne et que je marque, ce sera fantastique, si on gagne et que je ne marque pas, ce sera fantastique de la même façon. Nous sommes en finale, donc nous sommes une des deux meilleures équipes du tournoi, nous devons foncer et jouer pour gagner.»


http://euro-2012.sport24.com/football/euro-2012/journal-de-l-euro/actualites/balotelli-a-la-folie-566219

Partager cet article

Repost 0
Published by catger - dans FOOTBALL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages