Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 18:39

 

 51TAT68R7PL.jpg

 

  

Pour_qui_sonne_le_Glas.jpg

 

QUE JE PARTE EN SACRIFICE ....! MON FILS…’

 

‘.......QOBARA ALLIK..... YA OULDI....’

Jeune célibataire, il était d’un tempérament très doux et surtout soumis à sa mère Fritnè qui elle par contre était d’un caractère impossible. Eric, 30 ans, vivait derrière son père et sa mère.

‘Lé mé tékhdèmech ma oubbouk.....mè tét ââssrouch....’

(Non....ne travailles pas avec ton père.....vous ne vous entendez pas...’

dit- elle un jour à son fils alors que le père Moumou sentant l’âge s’appesantir sur ses épaules émit le souhait de voir son fils l’aider dans sa grande épicerie. Passant par-dessus les simagrées de sa femme, le père engagea le fils à ses cotés. Deux ans plus tard…

Éric convola en justes noces. Les remarques désobligeantes et acerbes à la limite de l’indécence pleuvaient sur lui toutes les fois qu’il rendait visite à ses parents du genre......

-‘Ta femme ne vaut rien......elle est paresseuse... elle n’est pas venue m’aider pour d’écosser les petits pois... ! ..Pour le Shabbat...... !.tu ne peux pas lui dire de m’aider à faire les boulettes.... ?’

ou alors ……

- ‘Ahhh.....tu l’as emmenée à Sousse.....khir mèl méjèlli....’

(‘……………………mieux que ma chance…’)

Et vas -y …..

Eric écoutait.....s’énervait .......et s’en retournait chez lui vers sa femme, les yeux rougis par les larmes. Claudine, se rendait bien compte de l’état piteux de son mari.

-‘Ah.....tu a été voir ta mère........elle t’a fait un shampoing..... ?’

-‘Non....non....je t’ assure ....elle est gentille ma mère.....je suis un peu malade...’

Las.....fatigué.....Éric prétextait à chaque fois une excuse pour assouvir la curiosité de sa femme.....qui savait que son mari mentait.

A la naissance de son premier enfant ......Moumou, son père, décéda après trois mois.

-‘Kléh môkh....oubayék...’ ( il a bouffé la vie de ton père)

dira t’elle un jour à son fils alors que ce dernier lui rendait visite avec son fils Victor.

-‘ Comment se fait t’il que ce mois ci, tu m’as donné que 300 Dinars....’ ( 1500 frs)

- ‘Mais maman, les recettes ont baissé depuis que le Monoprix....’

-‘.....Depuis que ta femme ‘brille’ de haut en bas tu veux me dire....mais dis-moi-toi......qu’est ce que c’est ces vêtements qu’elle achète .... ?….moi à l’époque je reprisais tes chaussettes.... ‘

Une vie infernale.

L’épicerie d’Eric était au nom de la vieille grincheuse. En bon fils, il partageait correctement le surplus de bénéfice avec sa mère soupçonneuse et grande dépensière. Elle harcelait toujours son fils par des …

-‘Qôlli .....tu as acheté une voiture avec l’argent de ton défunt père.....pour ta femme .....la gaspilleuse..’

Las d’entendre de pareilles inepties, Eric claquait souvent la porte.....

-‘Ahhhh......wéyne méchine fèl saiéf hèdéééh...’ (Où allez vous cet étèééé..?)

-‘Il n’y a pas de ‘khlayà .....maman .....nous travaillons...’

(de vacances..)

Claudine mit au monde un second bébé....La mère dandinant la tête…

-‘Eye......méch tyâbik bèl sghar.... !’

-(‘Oui.....elle va te remplir de gosses.... !’)

Les malédictions pleuvaient de plus en plus virulentes au téléphone presque au quotidien....toutes les huit heures trente minutes et dix secondes…à mesure que la vieille acariâtre et frustrée, comme je ne vous le dis pas....prenait de l’âge.

-‘Tu as tué ton père .....tu m’as rendue malade....tu......tu......tu.....yâtick.....yâtick...’ (‘Qu’il t’arrive )

Éric écoutait toujours, la rage au cœur.....les malédictions sans fin de ’l’écorchée’ aigrie qui accusait l’univers du malheur de son veuvage....

Il alla, presque, comme il le fait tous les jours, rendre visite à sa mère.

-‘Ahhhh.....tu es venu me quereller....’

- ‘Non....maman....te rendre visite.....’

puis elle lui lança à la figure...

‘Vous êtes des voleurs.....’

Éric vit rouge. Ses nerfs, à fleur de peau et déjà mit à rudes épreuves, ‘court- circuitérent’ dans sa moelle épinière. Il sentit sa tête exploser. Son sang faillit jaillir des yeux, de sa bouche, de ses oreilles et de ses narines. Il se dirigea machinalement à la cuisine, ouvrit le tiroir aux couteaux et saisit une lame à la poignée de bois noir ......il porta des coups d’une violence inouïe sur sa mère...sur celle qui...des journées entières, des mois entiers ....des années de 365 jours sans interruption et cela pendant plus de 25 ans lui rabâchait, jusqu’à l’usure de son âme les même refrains, sans égard pour lui ni pour sa femme ... à n’en plus finir. Une vraie maman ‘teigne’. Il finit par l’égorger. Sa besogne terminée et tandis qu’il enjambait le corps convulsif de sa mère, toute ensanglantée.....il faillit glisser sur une flaque de sang....

Sa maman, voyant son fils déséquilibré, et dans un dernier sursaut de vie lui dit....

‘Mén yaiche alla ouldi.....kôbara âllik.....’

‘Que je ne vive pas après toi mon fils......que je parte en sacrifice...)

Cet épisode n’a jamais existé -que D.ieu nous préserve....seul l’attitude de sa maman était vraie.......c’était seulement pour vous dire que quelque soit la maman qu’on hérite......elle reste jusqu’à la fin de sa vie ...une maman d’amour même si elle débloque.

A bon entendeur salut.......

 

 POUR QUI SONNE LE GLAND.

 

Ce que je vous relaterai ici est vrai.

Depuis un certain temps, je me suis fait des amies intimes.

Elles ont toute ma confiance.

Je veux aussi dire que les confidences que je reçois m’inspirent.

Et souvent je fais crédit à ce genre de confidences qui ne me surprennent pas puisque

Dans un autre site, on venait vers moi en privé pour confidences et bien sur ces confidences

Sont des sous entendus que je raconte soit en sketch soit en récit.

Seul les pseudos changent.

Dc, je me mets au travail pour vous narrer ce qui se passe derrière les coulisses de Petit Théâtre de Face Book. Un vrai régal. Au gout acide, amer insipide etc Tant certains hommes mariés d’ici se laissent emporter par leur mensonge. Le mensonge qui devient pervers. C’est ignoble et indigne de la part de certains juifs, qui plus sont ‘religieux’ qui trompent sans se rendre compte combien ils sont misérables, bas et infâmes même.

Je reviendrai sur ces MENTEURS de tous bords qui font du virtuel leur fantasme au point de se faire piéger comme de pauvres cons.

 


http://univers-des-news.over-blog.com/
http://tendancedesantipodes.blogspot.com/
http://www.facebook.com/photo.php?pid=141555&id=100000913129179#!/gege.rudspace.cattan

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by catger - dans les news
commenter cet article

commentaires

albert 03/09/2010 19:32


Aussi vrai qu'un vers nu.


Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages