Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 17:31

 

 

Les pères prennent le pouvoir....






Dans les années 50, les choses étaient claires : les femmes cuisinaient des tartes aux pommes pendant que les hommes allaient gagner de quoi les acheter. Mais depuis que les femmes ont commencé à travailler, les choses ont changé.
Avec le Mouvement de Libération de la Femme, et maintenant que près de 80% des mères de famille ont un emploi à plein temps selon l’INSEE, on en demande encore plus à ces messieurs. Ils doivent changer les couches, préparer les repas, acheter eux-mêmes les tartes aux pommes et participer à la kermesse de l’école. Dernièrement, un nouveau nom a même été donné à ces nouveaux-pères par une grande marque de cosmétiques : les « novo casual ».
Après le métrosexuel (David Beckham) qui tartinait son visage imberbe d’anti-rides à 150 € les 100 ml, puis l’über sexuel (Georges Clooney) qui se tartinait aussi d’anti rides mais ne se rasait plus en signe ostentatoire de virilité, place, donc, au novo casual. Les magazines people (plus de 500 000 exemplaires de Public vendus par semaine, et près de 400 000 de Closer) ont unanimement élu Patrick Dempsey, égérie de L’Oréal, pour incarner ce renouveau masculin. Son atout charme ? C’est un bon père de famille. Tout simplement.
« Patrick Dempsey qui pousse un caddie dans un supermarché, c’est novateur, ça fait vendre des magazines ! » affirme une journaliste spécialisée dans l’actualité des gens célèbres. Si vous et moi n’avons pas attendu que le Docteur Mamour de Grey’s Anatomy pousse un caddie pour aller faire nos courses en famille, ce qui est plus étonnant, c’est de constater que l’image du playboy option « une femme dans chaque port » ne fait plus recette. Et qu’on lui préfère celle d’un simple « marié, 2 enfants ». Aujourd’hui, les acteurs et les personnalités préfèrent valoriser et médiatiser leur quotidien le plus banal. « Avant, les gens voulaient lire des histoires de strass et de paillettes. Aujourd’hui et on le voit encore plus avec la crise, c’est le quotidien qui les intéresse. Savoir dans quelle école vont les enfants de Brad Pitt, si Jude Law a trouvé une nounou pour les siens, ou même voir Barack Obama jouer dans le jardin avec ses filles, est plus palpitant pour nos lecteurs que de savoir si Naomi Campbell a exigé une piscine de champagne dans sa loge. »
Caroline est caissière dans un magasin parisien depuis près de dix ans, et elle a remarqué que les pères de famille avaient une manière différente de consommer de celle des mères. « Rares sont ceux qui ont des listes de courses. Ils font à l’instinct. Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas eux qui achètent en majorité des pizzas surgelées. Les pères qui passent par ma caisse déposent plutôt de la viande et des légumes sur le tapis. Même s’ils cèdent en général plus facilement aux demandes des enfants d’avoir un petit Kinder ou un paquet de bonbons devant l’entrée » Pour Caroline, une chose demeure : les pères regardent moins à la dépense que leur compagne.
Mais ce qui peut passer a priori pour une tendance légère a, en fait, une portée bien plus profonde. En mettant la paternité sur le devant de la scène, c’est tout le schéma familial qui se rééquilibre. Les demandes faites par l’association SOS Papa pour généraliser la garde partagée des enfants en cas de divorce par exemple, ont plus de poids si elles sont popularisées par des célébrités ou par les médias. Pour le bien de tous : dans un sondage BVA paru en janvier dernier, 81% des Français admettaient que si les pères consacraient plus de temps à l’éducation des enfants et aux tâches familiales, les femmes pourraient, elles, en consacrer plus à leur carrière.
L’Observatoire de la Responsabilité Sociétale en Entreprise a même édité un guide téléchargeable gratuitement, destiné à promouvoir la parentalité en entreprise… auprès des salariés masculins. Ce qui passe par des actions de communication, mais aussi et surtout par une augmentation de leur pouvoir d’achat : le congé paternité de 11 jours, pris par près de 70% des pères d’après le Ministère de l’Emploi, s’accompagne dans la plupart des cas d’une baisse de rémunération. Et si prendre une pause est bien accepté dans certains milieux aisés, ça reste encore difficile pour les pères qui occupent des postes plus précaires.
Loin de se laisser désespérer néanmoins, certains sont prêts à poser un congé parental de 3 ans : d’après le Credoc, en France, 10 000 pères seraient actuellement au foyer, ce qui représente… à peine 1% des 536 000 parents en congé parental, rappelait Nadine Morano au Figaro la semaine dernière. Et ces 10 000 pères seraient au top de la tendance, d’après notre journaliste people : « Matthew Mac Conaughey, lui aussi, a affirmé qu’il envisageait sérieusement de devenir père au foyer pour permettre à sa femme, top modèle Brésilien, de se consacrer à sa carrière ! »Des gens comme nous, on vous dit…

 


Partager cet article

Repost 0
Published by catger - dans SOCIETE..
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages