Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 08:29

Le PSG a signé son premier succès au Parc en dominant Toulouse (2-0), lors de la 5e journée. Ibrahimovic a marqué son 5e but de la saison.

Cette fois, la machine est en route. Après son démarrage en mode diesel (trois nuls), le Paris Saint-Germain ne tourne sans doute pas encore à plein régime. Mais la mécanique parisienne a enclenché le cylindre "domicile" vendredi soir en signant son premier succès de la saison au Parc des Princes face à Toulouse (2-0). Une victoire logique au terme d'une rencontre globalement bien maîtrisée. 

 
S'ajoutant à celle acquise à Lille voilà près de deux semaines, elle permet au PSG de se hisser provisoirement sur le podium. Plus important, elle chasse ce qui aurait pu constituer le début d'un problème Parc des Princes après les sorties décevantes face à Lorient et Bordeaux.
Face au bloc haut-garonnais, le plus dur, pour les joueurs de Carlo Ancelotti, était sans doute d'ouvrir le score. Le but de Javier Pastore, son premier de la saison, à sept minutes de la mi-temps, a ainsi eu un effet libérateur. 

 
D'un astucieux petit lob, l'Argentin, effacé jusqu'ici, a profité de la diversion de Zlatan Ibrahimovic, dont le hors-jeu de position a visiblement perturbé la défense toulousaine (38e). Jusqu'ici, rien n'était simple pour des Parisiens certes dominateurs, mais pas franchement dangereux, à l'exception de cette géniale inspiration de Zlatan, dont le grand pont sur Abdennour lui avait ouvert le but avant qu'Ahamada ne repousse sa frappe. Nouvelle démonstration de la classe du Suédois.

 
Incontournable Ibrahimovic..

 
Une fois devant, le PSG a cherché le bon équilibre entre la gestion et l'action. Mais les Toulousains avaient trop peu d'intentions pour renverser le cours de la rencontre. Le but de Pastore est arrivé trop tôt pour eux. A l'exception de Ben Yedder, qui a mis à plusieurs reprises Sirigu à contribution sur des frappes lointaines (18e, 58e), le Téfécé ne s'est montré que très rarement dangereux.

 
 Finalement, presque inévitablement, c'est via Ibrahimovic que le PSG allait se mettre à l'abri à vingt minutes de la fin. Servi au second poteau par Menez à la limite du hors-jeu, l'ancien Milanais n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond. En première période, les deux hommes, dans des rôles inversés, avaient déjà failli faire mouche.

 
Toujours invaincu après cinq journées, le Paris Saint-Germain va pouvoir aborder la deuxième phase de sa saison en toute sérénité, avec le début de la Ligue des champions, la semaine prochaine. Tout n'est pas encore parfait, mais cette équipe avance, à son rythme. En l'état actuel des choses, elle parait déjà beaucoup plus cohérente qu'elle ne l'était il y a un mois. 

 
L'émergence d'un Verratti, très intéressant vendredi soir, restera, parmi d'autres, une des satisfactions d'une soirée plus paisible que ne le redoutaient certains. Quant à Ibrahimovic, avec cinq buts en quatre matches de championnat, il est déjà incontournable.

Partager cet article

Repost 0
Published by catger - dans FOOTBALL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages