Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 12:51

Iran/Israël: la guerre « finira par arriver », Ashton fait la belle avec son pote Jalili à un tea party, et ne parle même pas du nucléaire, offre des gateauxet retarde d’autant plus l’échéance, pendant que Téhéran avoue ouvertement avoir dupé les services de renseignements Occidentaux, mëme si ceux-ci avouent que le temps est désormais compté et la patience aussi, l’Iran n’en a cure et livre des armes lourdes à la Syrie. 
 
 
La guerre d’Israël contre l’Iran  »finira par arriver », a déclaré hier le général Mohammad Ali Jafari, commandant en chef des Gardiens de la révolution (Pasdaran), affirmant que son pays était prêt et détruirait l’Etat hébreu.
« La guerre finira par arriver mais il n’est pas certain quand et où elle aura lieu », a dit le chef de l’armée d’élite du régime islamique, cité par les agences Isna et Fars.
 
« Cette tumeur cancéreuse qu’est Israël cherche à lancer une guerre contre nous. Mais on ne sait pas quand elle se produira. Ils (les Israéliens) considèrent désormais la guerre comme le seul moyen de nous affronter, mais ils sont tellement stupides que leurs maîtres (les Etats-Unis) devraient les stopper », a ajouté le général Jafari.
« S’ils commencent (l’agression), cela conduira à leur destruction », a-t-il encore déclaré.
Israël a menacé à plusieurs reprises de frapper les sites nucléaires iraniens si les sanctions et les efforts diplomatiques ne parvenaient pas à convaincre Téhéran de cesser ses activités nucléaires sensibles.
Hier, l’Iran a mis en garde l’Etat hébreu et son allié américain contre toute attaque, assurant que sa réponse serait « immédiate ».
 
Dans le  même temps la mère Ashton continue de se faire rouler dans la farine
l’Iranien Jalili se frotte les mains, l’Européenne Ashton débarrasse la table
Le négociateur en chef iranien Saïd Jalili a qualifié mercredi de « fructueux » son entretien la veille à Istanbul avec Catherine Ashton sur le nucléaire iranien.
 
En effet il s’est déroulé autour d’une tasse de thé sur une table encombrée d’agendas.
Ils ont passé une bonne heure à chercher la prochaine date de rencontre, entre un cake que Mme Ashton avait elle-même préparé pour l’occasion, un cake aux fruits justement, et des nougats aux pistaches que Jalili avait apportés.
 
Ils ont réussi à dégager trois dates, pas des dattes fraiches apportées aussi par Jalili et dont s’est régalée Catherine Ashton, mais les dates des prochaines rencontres.
 
Ils se sont accordés sur le thé noir, qu’ils préfèrent définitivement au thé vert.
Catherine Ashton qui a profité de l’occasion pour donner sa recette de cake à Jalili, « va consulter les six pays (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et l’Allemagne) de façon à ce qu’ils puissent évaluer ces derniers développements » et choisir la date de la prochaine rencontre.
Vu qu’il y a trois propositions, elle devra jouer serré et l’on suppose que cela prendra beaucoup, mais vraiment beaucoup de temps.
 
« Nous attendons le résultat de leurs évaluations et espérons que les discussions d’hier soir puissent contribuer aux efforts déployés actuellement pour une meilleure compréhension entre nous », a souhaité le représentant du guide suprême iranien, qui a emporté avec lui un cake entier que Mme Ashton avait emballé à cet effet dans du papier aluminium.
 
Elle-même, à défaut de promesses sur un éventuel arrêt de l’enrichissement d’uranium, a emporté dans ses bagages une boite de confiseries iraniennes qui fondent dans la bouche et pas dans les mains.
Jalili a une fois de plus frappé fort puisqu’il n’a même pas été question du nucléaire et Mme Ashton pourra régaler les chefs d’Etats des 5+1 avec une poignée de nougats et la garantie qu’ils n’y laisseront pas leurs prothèses dentaires.
Les Mollah ne se cachent même plus !
Téhéran reconnaît avoir dupé les services secrets occidentaux
L’Iran a intentionnellement désinformé les services spéciaux occidentaux au sujet de son programme nucléaire, a déclaré le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique Fereydoon Abbasi Davani dans une interview au quotidien panarabe Al-Hayat.
« Nous fournissons intentionnellement de fausses informations lorsque nous n’avons pas d’autre choix que de tromper les services de renseignements étrangers. Parfois, nous faisons semblant d’être plus faibles ou plus forts que nous ne le sommes en réalité », a fait savoir l’expert nucléaire iranien.
Expliquant les raisons qui ont poussé la République islamique à désinformer l’Occident au sujet de son programme nucléaire, M.Abbasi Davani a indiqué que beaucoup agents des services secrets occidentaux, notamment le MI-6 britannique, étaient infiltrés au sein de l’Agence internationale d’énergie atomique (AIEA). Selon l’expert, la direction de l’AIEA agit souvent en fonction des informations fournies par les services secrets des pays occidentaux, hostiles envers l’Iran.
Les désinformations refont régulièrement surface lors des négociations entre l’Iran et l’AIEA, a conclu le responsable.
Les Etats-Unis et certains autres pays reprochent à l’Iran de vouloir se doter de l’arme nucléaire sous couvert d’un programme nucléaire qu’il prétend réaliser à des fins pacifiques. Téhéran reconnaît enrichir de l’uranium à 20%, mais affirme que ses activités nucléaires ont pour seul objectif de satisfaire les besoins du pays en électricité.
Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a déclaré lundi que son agence n’était pas en mesure de garantir le caractère pacifique du programme nucléaire iranien.
 Il faudrait peut-être commencer à se bouger !
les Occidentaux avertissent l’Iran que le temps est compté
Les  Etats-Unis, le Royaume uni et la France ont prévenu l’Iran jeudi que le temps était compté pour négocier un règlement à propos de son programme nucléaire controversé, au cours d’un débat au Conseil de sécurité des Nations unies.
Il reste du temps et de la marge pour la diplomatie (…) mais le temps est compté, a averti l’ambassadrice américaine Susan Rice. Son homologue britannique Marl Lyall Grant a invité Téhéran à faire rapidement des choix tandis que l’ambassadeur français Gérard Araud soulignait les centaines d’heures de discussions déjà consacrées en vain à ce dossier.
Il reste du temps et de la marge pour la diplomatie mais il revient à l’Iran de répondre de manière constructive aux propositions mises sur la table par les Occidentaux, a affirmé Mme Rice.
 
L’Iran doit prendre des mesures significatives ou subir des pressions accrues, a-t-elle ajouté: Nous n’avons pas l’intention de poursuivre des négociations sans fin qui ne produisent pas de résultats (…). Le temps est compté.
Mark Lyall Grant a estimé que le régime iranien était à la croisée des chemins: Il peut continuer à ignorer les inquiétudes de la communauté internationale à propos de son programme nucléaire ou il peut négocier un règlement.
 
Téhéran peut aussi soutenir un régime d’oppression en Syrie ou jouer un rôle constructif dans la région, il peut exporter le terrorisme ou se comporter en membre responsable de la communauté internationale. Mais Téhéran doit faire ces choix rapidement, a-t-il conclu.
Nous demandons à l’Iran de négocier et l’Iran ne négocie pas, a constaté Gérard Araud. Nous restons ouverts au dialogue mais depuis une dizaine d’années, nous avons mené des centaines d’heures de discussions avec l’Iran et force est de constater que ces discussions ont été menées en vain.
En conséquence et avec les pays qui y sont prêts, nous renforcerons les sanctions aussi longtemps que ce pays n’acceptera pas d’avancer vers le respect de ses obligations, a ajouté l’ambassadeur français.
Les trois pays ont aussi déploré le soutien de Téhéran au régime de Bachar al-Assad et les livraisons d’armes iraniennes à Damas.
 
Les exportations d’armes de l’Iran à destination du régime meurtrier d’Assad en Syrie sont particulièrement inquiétantes, a affirmé Mme Rice en appelant les pays de la région à redoubler d’efforts pour bloquer, inspecter et saisir les cargaisons iraniennes illégales.
 
L’Iran est sous le coup de sanctions de l’ONU qui lui interdisent notamment de telles exportations d’armes.
Le programme nucléaire de l’Iran, que les grandes puissances soupçonnent de chercher malgré ses dénégations à se doter de l’arme atomique, a été condamné par six résolutions de l’ONU, et a poussé les Occidentaux à mettre en place depuis deux ans un embargo financier et pétrolier contre l’Iran.
 
L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) vient d’adopter une résolution condamnant l’augmentation continue des activités d’enrichissement d’uranium de la République islamique.
 
Nous en parlions déjà il y a 15 jours, mais qu’est ce qu’en a faire l’Iran !!!
 
Les bombardements se poursuivent à Alep
L’Iran enverrait par avions civils des militaires et de grandes quantités d’armes en Syrie. A Alep, les combats se poursuivent. Les rebelles qui reculent à Damas étendent leur emprise sur le nord et ont pris un poste frontière avec la Turquie à l’armée.
Des responsables américains soupçonnent l’Iran de fournir des armes au régime syrien à travers l’espace aérien irakien.
Les livraisons se feraient par les gardiens de la révolution iraniens, précise un rapport des services de renseignements occidentaux cité par l’agence Reuters, et par deux Boeing 747 qui font partie des 117 avions frappés mercredi de sanctions par le département américain du Trésor. Un embargo frappe les livraisons d’armes iraniennes.
Ces livraisons irakiennes seraient plus importantes que ce qu’on imaginait, grâce à un accord entre Irakiens et Iraniens. Bagdad affirme qu’aucune arme ne transite par son territoire.
La Syrie visée par une guerre contre « l’axe de résistance » anti-israélien
« La bataille qui se déroule actuellement ne vise pas seulement la Syrie mais tout l’axe de résistance » anti-israélien, a affirmé M. Assad, à ll’agence officielle Sana. Aux yeux des Syriens, « l’axe de résistance » comprend la Syrie, l’Iran et leurs alliés libanais du Hezbollah et palestiniens du Hamas et du Jihad islamique.
Le ministre iranien, dont le pays est le principal allié régional de Damas, a de son côté évoqué « l’appui illimité » de Téhéran « aux efforts pris par le gouvernement syrien pour ramener la sécurité et la stabilité ».
Bombardements à Alep et Damas, retrait des rebelles de quartiers de Damas
L’armée a bombardé mercredi plusieurs quartiers rebelles d’Alep, la grande métropole du nord de la Syrie, alors que des combattants rebelles ont annoncé leur retrait de quartiers sud de Damas, a rapporté l’OSDH. Mardi, les violences avaient coûté la vie à 173 personnes, selon l’Ong syrienne.
Les violences dans le pays ont fait 36 morts mercredi, selon un bilan provisoire de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) qui se base sur les témoignages d’habitants et de militants sur place.
A Damas, après des semaines de violents affrontements avec les forces loyalistes, accompagnés d’intenses bombardements, des combattants rebelles ont annoncé « leur retrait des quartiers de Hajar al-Aswad et Assali » dans le sud de la capitale, a affirmé l’OSDH faisant état d’un « assaut des forces loyales à Hajar Aswad, détruisant et incendiant des maisons ».
Un poste frontière aux mains des rebelles
Alors qu’ils semblent perdre pied à Damas, au nord, les rebelles ont pris au terme de longues heures de combat le poste frontière de Tal Abyad avec la Turquie et en ont retiré le drapeau syrien.
Ils contrôlent désormais trois passages avec la Turquie sur sept, et un avec l’Irak.
Ces postes sont importants pour le ravitaillement de la rébellion. Le poste de Tal Abyad est le premier qui tombe entre leurs mains dans la province de Raqqa et est d’importance stratégique pour la bataille d’Alep à 200 km de là.
A Damas, les insurgés ont entamé mercredi matin un retrait des quartiers sud, refluant sous les intenses bombardements et le pilonnage aérien menés par l’armée depuis plusieurs semaines, un revers d’importance trois mois après avoir atteint les faubourgs de la ville.
Source –  Le Figaro – Iran Manif – Ria Novosti – Reuters et Belga -Israël-flash
Sélection par Aschkel pour israel-flash
http://www.israel-flash.com/2012/09/liran-admet-ouvertement-avoir-dupe-les-services-de-renseignements-occidentaux/#axzz27MVSO0PA

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages