Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 20:55

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a réclamé dimanche que les puissances impliquées dans la recherche d'une solution à la crise du nucléaire iranien fixent une "ligne rouge claire", tout en ajoutant qu'il n'était pas convaincu pour l'heure par leur détermination à empêcher la république islamique de se doter de l'arme atomique. 

 Ces commentaires laissent entendre qu'Israël est de plus en plus impatient à l'égard de son principal allié, les Etats-Unis, et des autres pays qui lui ont demandé d'accorder plus de temps à la diplomatie et aux sanctions, et de geler toute idée d'intervention militaire solitaire en Iran.

"Je crois qu'il faut dire la vérité: la communauté internationale ne fixe pas de ligne rouge claire à l'Iran, et l'Iran ne voit pas de détermination internationale à stopper son programme nucléaire", a déclaré Netanyahu devant son cabinet.

"Tant que l'Iran ne verra pas cette ligne rouge claire et cette claire détermination, il poursuivra son programme nucléaire, et l'Iran ne doit pas avoir l'arme nucléaire", a-t-il poursuivi dans une déclaration diffusée par la télévision.

Bien que le Premier ministre n'ait pas spécifiquement désigné les Etats-Unis ou Barack Obama, des responsables israéliens ont plusieurs fois expliqué ces dernières semaines attendre du président américain un discours plus fort sur une possible intervention armée.

Obama, qui entretient des relations assez froides avec  Benyamin Netanyahou, a insisté sur le fait qu'il ne laisserait pas l'Iran se doter de l'arme nucléaire et que toutes les options étaient sur la table.

Mais cette position a été qualifiée samedi de "trop vague, très molle" par Tzachi Hanegbi, un ancien député israélien influent et confident de Netanyahu qui considère que l'Iran ne prend pas les propos d'Obama au sérieux. "Je ne vois pas de menace crédible dans l'action américaine", a-t-il ajouté.

Téhéran a toujours affirmé que son programme nucléaire était entièrement pacifique, mais les puissances occidentales sont persuadées que le régime iranien cherche à obtenir l'arme nucléaire. Israël, qui est considéré comme le seul pays du Moyen-Orient à détenir l'arme atomique, voit dans le programme iranien une menace pour son existence.

AVEC OU SANS LES ETATS-UNIS ?

Benyamin Netanyahou a indiqué qu'il s'exprimerait sur le danger iranien devant l'assemblée générale des Nations unies prévue à New York ce mois-ci. Il est également censé s'entretenir avec Barack Obama au cours de sa visite, mais aucune annonce officielle en ce sens n'a encore été faite.

Un haut responsable israélien avait confié la semaine dernière à Reuters que Netanyahu chercherait à obtenir la promesse d'une action militaire américaine si l'Iran n'abandonnait pas son programme d'enrichissement d'uranium. Un tel engagement pourrait dissuader l'Etat hébreu de se lancer dans une offensive solitaire.

Un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui dépend de l'Onu, a indiqué jeudi que Téhéran avait plus que doublé sa capacité d'enrichissement d'uranium sur son site souterrain de Fordow en trois mois, en dépit des pressions occidentales et des menaces israéliennes. 

"Le rapport confirme ce que je dis depuis longtemps, les sanctions internationales sont un fardeau pour l'économie iranienne mais elles ne retardent en rien l'avancée du programme nucléaire", a dit Benjamin Netanyahu devant son cabinet.

"Les Iraniens utilisent les discussions avec les puissances mondiales pour gagner du temps et avancer dans leur programme nucléaire."

Le chef d'état-major des armées américaines, le général Martin Dempsey, a déclaré cette semaine qu'il n'envisageait pas de soutenir Israël en cas d'attaque sur l'Iran. "Je ne veux pas être leur complice s'ils choisissent de le faire", a-t-il dit selon l'édition de vendredi du quotidien britannique The Guardian.

Des rumeurs font état de l'intention d'Israël de passer à l'offensive avant l'élection présidentielle américaine du 6 novembre, en pariant sur le fait que Barack Obama viendrait forcément à son secours, pour ne pas risquer de se priver de l'électorat juif.

Mais l'Iran a prévenu Israël de représailles en cas d'offensive militaire. "Les responsables (israéliens) seront les premières victimes d'une telle attaque", a déclaré le général Mohammed Ali Assoudi des Gardiens de la révolution à la chaîne de télévision iranienne anglophone Press TV.

http://www.guysen.com/articles.php?id=18334&art_mail=1 

Partager cet article

Repost 0
Published by catger - dans TOUT SUR ISRAEL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages