Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 12:06

Absent de la C1 depuis 2004, le PSG s'est rattrapé et a régalé le Parc des Princes en dominant le Dynamo Kiev, mardi (4-1), grâce à une première période proche de la perfection.

C'est comme si ces huit longues années avaient été gommées en 45 minutes. Comme si d'un seul coup, Paris avait trouvé son jardin d'expression favori. Ce mardi soir, Paris en Ligue des Champions a sonné comme une évidence. 

Parce que le PSG a récité, en première période, son meilleur football face à Kiev pour ses retrouvailles avec la Ligue des champions. Ce fut le socle de sa large victoire (4-1). Jamais le PSG d'Ancelotti n'avait livré une prestation aussi aboutie dans son expression collective et individuelle.

Le puzzle si souvent exposé en Ligue 1 a volé en éclat : toutes les individualités se sont fondues dans un collectif parfaitement huilé. D'un seul coup, le recrutement de Leonardo a pris une autre dimension : Ibrahimovic, Thiago Silva, pour sa première, Alex et Pastore côté buteur, Ménez côté accélérateur, Verrati côté enchanteur. 

Bien sûr la seconde période n'a pas été au niveau des 45 premières minutes, au cours desquelles le PSG a plané sur la rencontre, frisant la perfection. Mais difficile de tenir un tel niveau de jeu durant 90 minutes.

Pastore finalement récompensé Paris avait envie de mordre à pleines dents dans ce challenge qu'il attendait avec une folle impatience. C'est donc dans l'entame de match que la différence a été faite, sur une accélération et un crochet décisif de Ménez qui a poussé toute la défense ukrainienne à la faute. 

Sur le penalty, Ibrahimovic s'est occupé d'inscrire son 28e but en C1 (19e). Deux corners ont rapidement scellé le sort du match avec Thiago Silva (29e) en renard des surfaces et Alex (32e), profitant d'un marquage élastique de Taïwo sur ce coup-là.

Paris n'a pas tenu la distance mais n'a jamais semblé sombrer dans la suffisance. En face, le Dynamo n'a pas proposé grand chose mais a sanctionné la baisse de régime du PSG grâce à Veloso (86e). Inoffensif et naïf défensivement, il a sombré, incapable de soutenir la comparaison avec la fluidité parisienne. Sirigu a attendu la 74e minute pour se chauffer les gants. 

L'addition aurait pu être plus sévère encore si Ménez (13e) ou Pastore (2e, 28 et 75e) s'étaient montrés un brin plus adroits. 

L'Argentin s'est rattrapé dans les arrêts de jeu avec une réalisation qui récompense son match plein.  La victoire de Porto à Zagreb (0-2) grâce notamment à un but de Lucho Gonzalez dessinent déjà un duel au sommet entre les deux favoris du groupe. QSI était venu à Paris pour briller en Europe. Ce n'est qu'un début mais il est sans doute à la hauteur des espérances et des ambitions des propriétaires qataris. 

http://fr.sports.yahoo.com/news/psg-a-bien-profit%C3%A9-202135959.html 

Partager cet article

Repost 0
Published by catger - dans FOOTBALL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages