Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 13:09


Procès, « procédés staliniens »… 
Les petites phrases assassines, lourdes de menaces, succèdent aux petites phrases assassines.


La campagne électorale est devenue comme une voiture qui aurait perdu ses freins. La violence morale est à tous les coins de rue ou d’écran. La violence physique n’est jamais très éloignée.


On est loin, très loin, de la France calme et sereine telle qu’elle s’étalait sur l’affiche électorale du modèle rhétorique et historique du favori des « sondages » et de la caste des « journalistes ».
Média-part, dont on sait la proximité politique avec des hommes comme Ziegler, un « socialiste » suisse férocement anti Israël et un ancien intime de Khadafi, relance l’accusation de financement de la campagne précédente du président sortant par l’ancien chef libyen. Au PS, on réclame un « juge indépendant ». On ne dit pas encore « à la lanterne », mais on demande déjà la déchéance…


Une machinerie, typiquement totalitaire, est mise en route.


Quand et comment va-t-elle s’arrêter ?
Tout laisse à penser que le soir du second tour n’en sera pas le terme.Le sortant doit être sorti, coûte que coûte !
Des accusations sont répétées, en boucles, inlassablement, mêmes quand elle n’ont aucun fondement établi. Peu importe, la fin justifie les moyens : On accuse, on accuse, on accuse…Tandis qu’on laisse tomber dans l’oubli les mises en examen fondées sur des faits avérés. C’est en particulier manifeste, pour la vaste et profonde gangrène « socialiste » dans la gestion des HLM marseillaises.


La corruption affectant l’appareil du PS marseillais concerne l’attribution clientéliste de longue date des logements, moyennant finance. Elle a pourri les relations sociales marseillaises.
Tombée sous le boisseau, oubliée, la corruption des responsables PS des HLM marseillaises…
Tout un pan majeur de la bureaucratie du futur parti gouvernementale est concerné


Silence !!
Silence, dans les rangs médiatiques et dans ceux de la magistrature. Et comme un seul, les « journalistes » des médias écrits et télévisés se sont mués en carpes disciplinées…
On nous objectera que ce brave néo-corrézien de favori des sondages n’est pas responsable de la profonde corruption qui rongeait, et ronge ( ?), l’appareil PS marseillais et nordiste


 Soit ! Il en est innocent, le favori des sondages et des smicards à vingt ou trente mille euros mensuels peuplant les rédactions télévisées. Soit !. Mais comme les HLM marseillaises, Lille et sa maffia « rose », ça n’existe pas, ça n’e-xis-te pas ?
Cela ne le concernerait pas un tout petit peu le favori des sondages ?


Cela ne serait pas sans rapport avec le parti socialiste, en tant que parti, et avec la manière dont le favori des sondages a présidé les destinées de ce parti, plusieurs années durant ?
Cela ne préjugerait pas de ce qui risque de se passer, si ce candidat triomphe, en ayant verrouillé des contre-poids qui se comportent, présentement, comme une sorte d’armée politique, mitraillant à chaque instant le mauvais candidat, celui qu’il faudrait absolument sortir.


François Hollande a confirmé son engagement prioritaire :
Donner le droit de vote à une population qui, dans sa majorité, n’adhère pas encore, voire refuse carrément, obstinément, et fréquemment brutalement et totalement, les fondements du pacte social multiséculaire qui a construit ce pays et en a fait ce qu’il est.
Le droit de vote sera précédé,-dit-il-, par la régularisation synstématique des illégaux


La légalisation donnera ensuite droit aux exigences économiques légales : emploi ou prestations sociales compensatoires, logement social, la CMU et son complément assurant la couverture sociale d’assurance maladie à 100% (la CMU-C)…


La légalisation et le droit de vote aux élections locales, la constitution d’un puissant lobby politico- religieux -que préfigure l’appel public de 700 immans*1 déclarant « hérem » le non-vote, invitant dans la mosquée et hors la mosquée à voter Hollande- déboucheront sur une simplification de l’accès à la nationalité, puis conséquemment au vote aux législatives ainsi qu’à l’élligibilité, pour tous les nouveaux nationaux, dans toutes les instances de représentation.


Où est le problème ? nous dira-t-on du côté des Rebsamen*2 et des journalistes de « canal plus » 


Où se trouve le problème ?
Il n’y a aucun problème. Quel problème y aurait-il à incorporer au corps électoral un grand nombre de gens refusant l’égalité homme femmes, -pour raisons religieuses impératives-, refusant que la cantine d’entreprise serve aussi du porc,- pour raisons religieuses impératives-, réclamant que l’alcool en soit totalement proscrit-pour une autre raison religieuse impérative-, exigeant des pauses, coupant la journée de travail et comptées comme du travail effectif, toujours pour cause de prières impératives, réclamant des congés, pour autres nécessités religieuses, toujours impératives elles aussi.


Les impies feront bien le travail des vrais pieux,ils s’arrangeront bien pour prendre leurs congés, de manière à faciliter le respect du ramadan,de façon à perturber le moins possible le fonctionnement de l’entreprise…


Et s’ils ne sont pas d’accord ou s’ils n’y parviennent pas, les impies ? Et bien tant pis pour eux et tant pis pour l’entreprise, religion d’abord !…
On le voit, il faut vraiment être un ignoble raciste, ou au moins un stupide xénophobe, pour redouter un quelconque problème de l’ouverture non restrictive du pays, de l’attribution du droit d’élire et d’être élu aux municipales, dans une perspective –ne nous cache pas le favori des sondages- d’attribution de la nationalité et du droit de vote et d’éligibilité aux législatives.


Cette réforme politique profonde sera accélérée, par la simplification de l’accès à la nationalité, par une nationalité française qui ne sera pas conditionnée par l’adhésion effective et affirmée aux valeurs républicaines, qui devraient au contraire être recueillie par serment.


On m’objectera, que demander un serment, ce serait nouveau et restrictif.
Restrictif, dire solennellement, par serment public, que l’on adhère aux fondements du pays qui vous accorde sa confiance ?


Dans un contexte qui voit les populations concernées être travaillées en profondeur par l’idéologie totalitaire du salafisme, comme le résultat en France des élections tunisiennes viennent de le montrer, le serment ne sera qu’un élémentaire, fragile et légitime principe de précaution.


Ce matin (28 avril 2012), le grand rabbin Bernheim observait précisément (sur Antenne2) : (que) « des gens, (des immigrés) surexploitent leurs droits. Ce qui faisait dire à Josy Eisenberg : « qu’il y a des émigrés qui ne respectent pas leurs devoirs à l’égard de la France (…) comme si tout était dû. (…) il y a des gens qui négligent leurs devoirs et la république est obligée de se montrer sévère »…


Je crois que tout est dit...


Depuis 1792, la République s’est ouverte, sur la base de l’adhésion à la citoyenneté, c’est-à-dire de l’adhésion à la loi et au principe de droits et devoirs intriqués.


Les Juifs n’ont obtenus, -de n’être plus des étrangers plus ou moins désirés des nationaux-, qu’à la condition impérative de se conformer aux lois de la République, à toutes les lois de la République. Ils n’ont obtenu de ne plus n’être que des étrangers éternels, qu’à la condition expresse, qu’à l’exigence imposée au Grand Sanhédrin réuni en 1806, de modifier le loi juive mise en œuvre en France pour la conformer à la loi française.
Exiger cela des nouveaux immigrés, ce serait « xénophobe », ce serait « raciste » ?!


C’est ce qui se dit du côté du candidat favori des sondages, du côté des côteries formant la petite cour de la caste des « journalistes ».


Ce ne serait pas rien, dans les conditions actuelles, et avec cet outsider, la sortie du sortant…Ce serait un basculement dans l’aventure.
La réalité tragique des pays d’islam n’incite cependant pas notre favori à la prudence. Au contraire, il persiste et il signe ; comme si les « printemps arabes » avaient produit plus de démocratie politique, plus de mouvement ouvrier, plus de droits démocratiques pour les femmes et les minorités nationales ou religieuses (Coptes, Berbères/Touaregs, Kurdes et Alaouites)…


Ce serait sa première mesure,pour modifier en profondeur le paysage de milliers de communes de France et de Navarre
Après lui, après cette mesure d’urgence, la première du nouveau quinquenat, la France ne devrait plus jamais être ce qu’elle était progressivement devenue par l’action du peuple conquérant la liberté politique et cheminant vers l’égalité sociale par la production de richesses et l’affirmation du couple politique : qu’il n’y a plus de devoirs sans droits, mais pas non plus de droits sans devoirs.


C’est un voyage sans retour que nous promet le clone grotesque de François Mitterrand-le menteur


Alain Rubin
----------------------------------------------------

*1 Avant le premier tour, Mussolini-le-petit bénéficiera, lui aussi, mais moins largement que le favori des sondages, de l’appel au « bon-vote », de la part de plusieurs centaines de dignitaires musulmans utilisant la mosquée comme tribune électorale.


Ces ardents sympathisants du caudillo du front de gauche, ce devait certainement n’être rien que des croyants sans arrière-pensée, rien que de braves croyants, seulement des hommes de foi, certainement touchés, au plus profond de leur âme, par la compassion manifestée par le chef de la révolution civique pour ces maheureux militants de « forza alizza », honteusement persécutés par l’affreux ministre Guéant.


Pour les débris du stalinisme et pour leur porte-voix ex trotskiste et toujours mitterrandolâtre, ces appels à bien voter lancés dans plusieurs dizaines de mosquées, ce devait n’être que l’initiative désintéresséé et spontanée de dignitaires, émus jusqu’aux larmes par la compréhension mélenchesque devant la souffrance de ces « jeunes » qui ont pris pour idole et pour modèle le tueur d’enfants juifs de Toulouse.


*2 J’aimerai connaître le point de vue du ci-devant Maire de Dijon, un des très proches du candidat favori des sondages et chouchou des « journalistes », lorsqu’un groupe idéologique de « magistrats », s’intitulant « syndicat » par anti-phrase, poursuit obstinément un travail de sape de la fonction étatique régalienne.


Un policier est désormais exposé à passer de longues années en prison, pour avoir accompli avec courage son travail aux risques incessants. Que pense-t-il précisément d’une présomption d’innocence qui ne fonctionne réellement que pour les gangsters à la kalachnikovs, -qui se sont appropriés des portions entières du territoire où ils ont mis la loi républicaine entre parenthèses-, tandis que pour les fonctionnaires ayant pour mission de protéger les citoyens, c’est devenu l’exposition permanente à l’injure, à la haine, à la vindicte, au soupçon et à la culpabilité préalable.


La revendication formulée à ce propos par un syndicat majoritaire des policiers, -disposer des mêmes protections et possibilités d’actions que les gendarmes-, est parfaitement légitime. Je n’ai pas entendu que le favori des sondage, un paraît-il ami des syndicats, ait répondu favorablement à ce syndicat majoritaire de fonctionnaires particulièrement exposés.


Elle doit être satisfaite cette revendication !
Qu’en disent chacun des deux candidats ?
Cette garantie doit être impérativement mise en œuvre, avec effet rétroactif immédiat, comme la mesure annulant rétroactivement des milliers de procès verbaux de police déclarés « illégaux », pour se conformer à une décision de la « cour européenne de justice ».


La République, n’est-ce pas : Pas moins de droit pour les policiers que pour les membres de la pègre ; fusse-t-elle de la « diversité » ? N’est-ce un élément vital de la démocratie républicaine, dans un contexte malheureusment rempli de périls quotidiens pour la sécurité physique de chacun ?


Pour le journaliste de « Canal + », s’exprimant ce midi, répondre favorablement aux syndicalistes et aux fonctionnaires de police, « (…) c’est une fixette de Marine Lepen ».
Une « fixette », dans ce type de problème, c’est une idée fixe, une marotte, une lubie, c’est une invention idéologique de Marine Lepen, la question « sécuritaire ».


Dire de ce problème, que c’est une « Fixette », cela revient aussi à dire : que c’est une question comme celle de savoir si, de temps à autres, des extraterrestres viennent visiter la planète terre.
N’en déplaise à « canal+ », la « fixette », a pourtant effectivement été reposée sans fard, ces derniers jours, par l’affrontement se terminant par la mort du truand. Celui-ci, était armé d’un P38, dont il s’est servi contre les policiers, et d’une grenade qu’il avait en main.


Cette affaire, ressortissant de la « fixette », s’est provisoirement conclue par la mort du truand à la grenade et par la mise en examen d’un policier, sous un chef d’accusation lui faisant risquer 30 ans de prison. Nicolas Sarkozy s’en était fait l’écho, pour répondre positivement aux syndicalistes de police lors du meeting du Raincy.
Pour nos médias et pour l’ancien capitaine de pédalo, s’était à tord que le Président sortant a voulu répondre positivement aux policiers l’interpelant.


On voit que nous n’avons rien à redouter s’il l’emporte. Dormez bien, bonnes gens, l’ancien capitaine de pédalo veillera sur votre sécurité et sur la bonne qualité de votre sommeil.


AR


Copyright © Israël Flash - Reproduction autorisée avec la mention et un lien vers la source

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages