Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:29


Notre ami François Célier pasteur, nous revient avec ce très beau texte…


François Celier, pasteur, écrivain


                Après 40 ans de ministère, depuis ma conversion à la foi chrétienne (au plus fort de mon athéisme), voici ce que crois sur le sujet et sur les choses à venir. Dans le judaïsme, selon le prophète Isaïe, il est entendu qu’à la fin des temps la paix s’établira entre toutes les nations et qu’ainsi les peuples n’auront plus besoin d’armées car la nature humaine aura été modifiée par l’inanité de sa rébellion foncière.


                Dès lors le royaume de l’Eternel s’étendra sur toute la terre.


                Théologiquement, le christianisme n’ignore pas qu’un jour le Mal disparaitra et le pouvoir maléfique de Satan n’existera plus. La venue juive du Messie l’annoncera, de même que le retour messianique de Jésus le juif. Vue sous un angle métaphysique et transhistorique différent, pourrait être une même personne.


                Les mahométans, des plus modérés aux plus violemment politisés, estiment que cela n’adviendra qu’après leur victoire complète impliquant la reddition et la soumission du monde des mécréants (l’humanité non musulmane). Pour l’Islam, la fin des temps ne peut se concevoir que sous sa totale domination. Mais en préalable, les juifs devront être décimés.


                Ce commandement meurtrier, mainte fois exercé dans l’histoire à l’encontre des juifs, est un impératif du coran parmi d’autres de même facture.


                Je crois que les autorités politiques et culturelles de la civilisation occidentale réalisent le déclin de sa prédominance. Dans un sursaut d’honneur, elles devraient réagir de toutes leurs forces. Ce qui n’est pas le cas. Une sorte d’aveuglement suicidaire les amène à refuser de le faire, quitte à sacrifier l’avenir de ses enfants.


                De même, la civilisation chrétienne qui procède du judaïsme sera anéantie, ou soumise. Pour avoir déchristianisé ses valeurs spirituelles, quand bien même les islamistes massacrent les chrétiens en Egypte, en Irak, aux Philippines, en Indonésie, au Pakistan, au Nigéria et autres pays, l’occident européen ne bouge pas, paralysé de  lâcheté.


                Par cette brèche béante, en s’attaquant aux églises, aux temples, aux prêtres, aux pasteurs, aux croyants, les islamistes minent les soubassements de la civilisation occidentale, stoppent  son déploiement démocratique, razzient ses banques et ses patrimoines, verrouillent l’espoir d’émancipation des femmes, substituent les Droits de l’homme par une Charia médiévale et font régresser les avancées de la modernité.


                L‘état d’anorexie morale d’un Occident déclinant et tel qu’il se laisse coloniser et lentement  phagocyter, sans réagir. Leurs opulentes nations ne font rien pour secourir la diaspora chrétienne orientale persécutée (les églises d’Orient n’ont pas d’hydrocarbure dans leurs baptistères). Pour mettre l’Occident judéo-chrétien à genoux, le monde arabo-musulman détient les robinets de ce pactole sulfureux qu’il ouvre à sa convenance.


                Conscients de leur indignité, les occidentaux laissent fleurir les fleurs du mal de l’antisémitisme, sempiternel bouc-émissaire du judaïsme. Sur ce plan-là, l’Europe se flétrira toujours plus.


                Galvanisés par la renaissance providentielle de l’Etat d’Israël et du sionisme biblique, nos frères aînés dans la foi demeurent plus que jamais les grands intrus de l’Histoire et des lois du marché militaro-pétrolier.


                Or, le minuscule Israël, qui survécu au nazisme et vainquit les déferlantes arabo-islamistes au siècle dernier, est toujours debout, en vigie redoutable sur la ligne frontale de la 3ème guerre mondiale qui se profile (depuis le 11 septembre 2001). Il aurait besoin de l’aide politico-militaire des démocraties occidentales, mais en fera fi, sachant ne pouvoir guère compter sur elles.


                Les seuls qui pourraient être un soutien pour l’Etat davidique de Sion sont des dizaines de millions de chrétiens « sionistes de cœur » (catholiques, protestants ou orthodoxes), jusqu’à même s’engager comme volontaires supplétifs de Tsahal, l’armée de défense juive.


                Je crois que ce temps viendra plus tôt qu’on ne le pense. Touchés par l’amour de Sion,  Ces chrétiens-là devraient s’apprêter à se mobiliser -pour combattre un jour prochain- aux côtés des juifs, enfin reconnus comme frères d’armes et de foi sous le regard de Dieu.


                Je crois qu’Israël ne devrait plus espérer (ni souhaiter) avoir l’assentiment ou le soutien des nations européennes et onusiennes, car il est par essence l’épicentre du conflit annoncé. Les miracles de jadis seront pour lui des performances technologiques inouïs. Elles le protègeront d’une sorte d’invincibilité analogue aux prodiges qui accompagnèrent sa naissance.


                Par ailleurs, il serait temps pour les israéliens de rejeter, culturellement et politiquement, ce gauchisme pernicieux qui empoisonne la Knesset, l’élite urbaine et médiatique de leur pays et de sa diaspora. De même, il serait juste que ses leaders politiques et ses généraux privilégient l’attaque pour toute défense.  Rendre coup pour coup à toutes formes d’agressions armées et de chantages politiques. Aux yeux du monde et de ses adversaires, ses actions-là seront garants de sa légitimité à défendre l’ancestralité de sa terre d’élection et de Jérusalem-Sion.


                C’est un droit et un devoir attesté par l’Eternel Hachem.


                 Pour conclure, au risque de choquer les intellectuels bien-pensants, je dirai que les juifs devraient accomplir leur sortie des nations européennes dans lesquelles ils affadissent la force et la beauté de leur judaïté. De même, ils feraient bien de se retirer des pièges du matérialisme mercantile qui les leurrent et les asphyxient. Ainsi, qui osera perdre, gagnera plus encore.


                Ne serait-ce pas l’une des raisons de la recrudescence de l’anti sémitisme-antisionisme arabo-européen qui s’amplifie à leur encontre ?


                De même, pour les chrétiens en terres islamiques, les persécutions actuelles qu’ils endurent et les contraignent à s’extraire des nasses historiques dans lesquelles, à la limite de la sclérose, ils se cramponnaient, faute de la liberté d’épanouir leur foi chrétienne sous le joug de l’islam.


                Ne serait-ce pas la raison des persécutions qu’ils subissent et qui s’accroissent de nos jours, comme au temps du judéo-christianisme original, qui les amène à fuir et témoigner de leur foi dans certains pays-refuges, notamment du fraternel continent africain et des îles lointaines ?


                Et enfin, juifs et chrétiens, n’est-il pas temps de nous reconnaître frères d’une même fratrie et d’une même espérance en notre Père Céleste ?


                 C’est ce que je crois.


                 ©François Celier pour israel-flash


Amités Judéo-Chrétienne de France (section Boulogne). 


http://www.israel-flash.com/2012/06/chretiens-et-juifs-un-nouveau-regard/#axzz1z3vXNMjl 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • Le blog de univers-des-news.over-blog.com
  • : Comment tout savoir sur les stars : les news people, les potins, vidéos et photos de stars et de célébrités ? Surfez sur L'UNIVERS-DES-NEWS
  • Contact

Profil

  • catger
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/


  var _gaq = _gaq || [];
  _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']);
  _gaq.push(['_trackPageview']);

  (function() {
    var ga = document.createElement('script')
  • http://tendancedesantipodes.blogspot.com/ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-15905281-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script')

Rechercher

Archives

Pages